Les Champs-Elysées, 3e artère la plus chère du monde

|

Les touristes qui visitent la France connaissent et passent, pour la plupart, par les Champs-Elysées. L’avenue, célèbre, est aussi la troisième plus chère au monde.

Champs Elysées

Les Champs-Elysées se placent derrière Causeway Bay à Hong-Kong et la 5e Avenue à New York, selon une étude publiée par Cushman & Wakefield. En 2012, l’avenue française était déjà à la troisième place du podium. Les Champs-Elysées maintiennent leur troisième place grâce à l’augmentation d’environ 40% de leur valeur locative prime sur un an.

Après un bond de 30 % entre 2011 et 2012, la valeur locative prime a connu une nouvelle augmentation de 38,5 % au cours des 12 derniers mois, la plus forte enregistrée parmi les principales artères commerçantes mondiales. Ainsi, les plus beaux emplacements des Champs-Elysées continuent à se louer à des niveaux record, comme l’a illustré la prise à bail par Tag Heuer d’une boutique au 104 de l’avenue“, explique Christian Dubois,  le directeur général de Cushman & Wakefield France.

Le bas de l’avenue reste encore dans une perspective de dynamisme, grâce à une montée de gamme avec l’arrivée de nouvelles enseignes telles que Banana Republic, Zadid & Voltaire ou Abercrombie & Fitch.

En France, des progressions ont également été enregistrées rue du Faubourg Saint-Honoré et Avenue Montaigne (+25% en un an).

En Europe, les valeurs locatives primes ont augmenté de 2,1%. Une hausse plutôt moindre face à l’augmentation de 5,8% aux Etats-Unis et 4,6% en Asie-Pacifique.

L’année 2014 s’annonce sous de bons augures, notamment grâce aux tendances sur le marché de l’immobilier de commerce dans le monde qui devraient se prolonger. “Les prix élevés et la raréfaction d’opportunités sur les sites les plus prisés, et l’arrivée constante de nouveaux acteurs désireux de renforcer leur visibilité internationale devraient également confirmer la popularité d’artères «émergentes» proches des secteurs commerçants les plus établis“, conclut Christian Dubois.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter