Marchés

Les chaussures de sport bien dans leurs baskets

|

Avec une croissance des ventes de 12% en un an, tout va pour le mieux pour le marché des chaussures de sport. Elles surfent sur une image mode et plaisent aux hommes comme aux femmes. Un phénomène qui n'est pas près de s'arrêter.

L'effet vintage joue à plein. La Stan Smith bleu et blanc fait un carton.
L'effet vintage joue à plein. La Stan Smith bleu et blanc fait un carton.

A leurs pieds, des Super Star ou les incontournables Stan Smith d'Adidas, des Air Max 90 de Nike ou des All Star Low de Converse. Sur leur pièce d'identité, ils ou elles sont nés (ées) en 1960, 70, 80 ou 90, peu importe, le phénomène traverse les générations. Le phénomène? Les baskets portées en semaine comme le week-end, pour courir comme pour aller au bureau. Résultat : selon NPD, les ventes de chaussures de sport ont fait un bond de 12% en 2015, atteignant un chiffre d'affaires total de 2,7 milliards d'euros, ce qui représente un tiers du marché de la chaussure en France.

D'abord les hommes

Cette croissance est directement liée à l'augmentation des volumes (+10%). La chaussure de sport ne subit pas d'inflation : le prix moyen d'une paire, à 42 euros, ne s'est renchéri que de 2%. Son essor est porté par la mode et par l'explosion du running. Première fashion victime, l'homme, qui se révèle toujours selon NPD, plus friand de baskets que la femme. Il contribue à hauteur de 33% à la croissance totale du marché, contre 25% pour la femme. L'expert de NPD pour le sport, Renaud Vaschalde, commente : "Près de la moitié des achats (44%) ne sont pas destinés à un usage sportif. L'effet de mode est bien réel puisque cette catégorie représente 55% des ventes de chaussures de sport". En tête des couleurs préférées, le bleu (30% de la croissance du marché), suivi du blanc (15%). 

Et le running

Grandes gagnantes également, les chaussures de course qui pèsent 20% des ventes de chaussures de sport. Il y a en France 8 millions de coureurs et de coureuses. Chez la femme, le running tire à lui seul 40% de la croissance des chaussures de sport. Chez l'homme, le running arrive en numéro trois après le foot et la randonnée. Et pour Renaud Vaschalde, ce n'est pas fini. Il pronostique des ventes en hausse de 5 à 10% en valeur pour 2016. Le phénomène sera encore porté par l'innovation et par les services de personalisation permis par l'impression 3D.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter