Les chèques-cadeaux ont leur association

|

À la veille de Noël, pic d'activité, vient de se constituer l'A3C, association professionnelle des émetteurs de chèques et de cartes-cadeaux. Le lancement d'un label fait partie de ses objectifs à moyen terme.

En 2004, le chèque-cadeau s'est rangé au quatrième rang du palmarès des cadeaux souhaités à Noël, selon l'étude réalisée par le cabinet Deloitte & Associés sur les intentions d'achat des Français lors des fêtes de fin d'année.

Résultat : grâce à un pic de vente à Noël dernier, le marché français des chèques et des cartes-cadeaux n'a pas démérité en affichant un chiffre d'affaires de quelque 1,3 milliard d'euros sur l'ensemble de l'année. « 2005 devrait, quant à elle, se clore sur une croissance de 15 %. Le marché est en plein boom », prévoit Étienne Turion, directeur général d'Everest Marketing Group, agence de conseil en marketing relationnel. Et le nombre d'intervenants se multiplie. La France compterait dix opérateurs d'envergure. Tous cherchent à capter ce marché dominé par les ventes de chèques-cadeaux aux entreprises et aux comités d'entreprise et bouleversé par l'envolée des supports achetés par les particuliers.

Un cadre déontologique

Un phénomène qui explique la création de A3C, première association professionnelle des émetteurs de chèques-cadeaux lancée le 11 octobre par Everest, Accentiv (groupe Accor), Cadhoc (Groupe Chèque Déjeuner) et Accentiv'. Présidée par Jacques Landriot, PDG du groupe Chèque Déjeuner, holding de Cadhoc, A3C entend « formaliser les bases d'un vrai métier d'émetteur et en construire le cadre déontologique en labellisant la profession afin d'apporter des garanties indispensables aux clients, enseignes et bénéficiaires, et de sécuriser le système ».

En outre, A3C prévoit la réalisation d'une étude de marché sur l'impact économique et social de ces produits. Seule ouverte à tout émetteur de chèque-cadeau multienseigne, l'association vient d'accueillir deux premiers membres : Kyrielles, filiale dédiée du groupe Galeries Lafayette, et l'agence de communication Stimula. Reste à A3C à décrocher l'adhésion de Kadeos (groupe PPR), autre acteur de taille du marché.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1924

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous