Les chiffres des ventes de glaces pendant l’été 2015 [Exclusif LSA]

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

RÉSULTAT Avec des températures caniculaires en juillet 2015, les ventes de glaces ont explosé cet été, générant un gain de plus de 60 millions d’euros. Le pôle snacking, le plus météo sensible, est le plus gros contributeur à la performance des glaces sur la période estivale à hauteur de 77 %.

D'avril à août 2015, le segment des glaces a gagné plus de 60 millions d'euros
D'avril à août 2015, le segment des glaces a gagné plus de 60 millions d'euros

Alors que l’an passé les industriels des glaces pleuraient sur leur sort avec un recul des ventes valeur de 1 % (P4 à P9 2014, IRI), cette année, ils se frottent les mains. En effet, d’avril à début aout 2015, le marché des glaces enregistre une progression de ses ventes de 13 % en valeur et de 12 % en volume. « Sur le mois de juillet, les températures étaient de 3° supérieures à celles de juillet 2014. Ainsi, les ventes ont progressé de 29 % en valeur et de 26 % en volume », se réjouit Céline Hérodin, directrice marketing chez Häagen-Dazs.

64 millions d’euros de gain

Si tous les segments sont dans le vert, le snacking contribue le plus fortement à la croissance de la catégorie des glaces à hauteur de 77 %. Les bâtonnets représentent 30 millions d’euros de gains, les cônes 14 millions, les pots 6 millions et le reste des segments entre 1 à 5 millions.
Toutes les marques sont en croissance mais Häagen-Dazs est la plus contributrice à la performance du marché à hauteur de 22 %. « Nous sommes en progression de 27 % en valeur (14 millions d’euros) et ¾ de cette croissance est réalisée grâce à nos bâtonnets, lancés en avril 2015 », ajoute Céline Hérodin. Magnum et Extrême enregistrent de leur côté une croissance de 11 millions d’euros chacune.

31 % de part de marché pour les bâtonnets

Avec le lancement de ses bâtonnets, Häagen-Dazs réalise donc une excellente période. L’arrivée de la marque sur ce nouveau segment lui permet de gagner, sur un total marché, 1,3 point de part de marché valeur à 11,5 %, juste derrière Extrême (12 %). En revanche, Magnum continue sa course en tête (16,4 %). La catégorie des bâtonnets est la plus importante sur le segment des glaces avec une part de marché valeur de 31 %, en hausse de 2,1 points.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA