Boissons

Comment se porte le marché des boissons ? Quelles sont les nouveautés ? Eaux, sodas, jus, bières, liqueurs, alcools, vins et spiritueux... Retrouvez les dernières tendances du rayon Boissons.

Les cocktails tout prêts dopent les liqueurs modernes

|

Dossier Le rayon des liqueurs modernes va devoir faire de la place à une nouvelle génération de spiritueux : les cocktails prêts à consommer.

Ce produit d'origine américaine,  Stirrings, est chez Carrefour  depuis peu. Cette base de cocktail  est placée au sein des liqueurs  modernes comme la plupart  des cocktails tout prêts.
Ce produit d'origine américaine,
Stirrings, est chez Carrefour
depuis peu. Cette base de cocktail
est placée au sein des liqueurs
modernes comme la plupart
des cocktails tout prêts.©

Ainsi, l'an dernier, le rhum cubain Bacardi a créé Bacardi Mojito, suivi en 2011 de Bacardi Piña Colada. Comme Marie Brizard avec sa marque William Pitterson, la PME Cherry Rocher continue d'élargir sa gamme : un mojito, une margarita, une caipirinha, un blue lagoon et un sex on the beach, soit cinq des sept cocktails les plus connus des Français. Quant à Ricard, il a choisi un Mix Bag, une poche souple dotée d'un robinet pour deux nouveaux cocktails signés Malibu. « Ça démarre bien », assure Philippe Savinel, PDG de Ricard. Pourquoi une telle profusion de lancements ? Pour une bonne raison : les Français sirotent de plus en plus de cocktails dans les bars. Mais comme 85% de la consommation de spiritueux se font à la maison, les acteurs ont résolu les problèmes inhérents à la réalisation de cocktails (manque d'ingrédients, recette inconnue, etc.) en leur proposant des boissons toutes prêtes.

 

Sur les pas des Américains

Petit nouveau, Stirrings a une approche un peu différente. Ce produit appartenant au géant des spiritueux Diageo est importé des États-Unis, là où, culturellement, on vend surtout des produits prêts à mixer. « Là-bas, c'est 70% de l'offre, explique Adrien de Fumichon, chef de projet Stirrings. Nous sommes les seuls en France à distribuer une base à laquelle il faut ajouter l'alcool adéquat. » L'avantage : cela permet de doser l'intensité du cocktail, voire de préparer des mixtures sans alcool. En France, Stirrings a intéressé dans un premier temps les bars n'ayant pas de barman à demeure.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Eaux, sodas, jus, bières, vins, liqueurs et spiritueux : chaque semaine recevez les dernières infos et nouveautés du rayon Boissons.

Ne plus voir ce message