Les comportements alimentaires des Français à la loupe

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

DossierETUDE Quels sont les comportements et les attentes des Français en matière de consommation alimentaire ? Découvrez les résultats d'une vaste étude de TNS Sofres réalisée pour le SIAL 2014.

Drapeau français

"Oui le modèle alimentaire français existe bel et bien toujours", lance Pascale Grelot Girard, directrice innovation et compréhension des consommateurs chez TNS Sofres. Tel est le premier enseignement de l'étude TNS Sofres sur les comportements amimentaires dans hui pays.

Il ressort ainsi que les Français affichent toujours le plus faible nombre de prises alimentaires (solides) par jour soit 3,6 contre par exemple 4,8 au Brésil, 4,6 en Russie, 4,1 au Moyen-Orient, 4,3 en Espagne, 4,2 en Chine, 4 aux Etats-Unis, 3,9 au Royaume-Uni et 3,7 en Allemagne. Avec seulement 0,9 prise hors repas, soit le plus faible taux de grignotage à mettre en point de comparaison avec les 2,2 du Brésil.

manger, un plaisir bien Français

Au pays de la gastronomie, l'alimentation reste pour 59 % des Français un plaisir, rejoints en cela par les Allemands (63%), la Chine (45%) et l'Espagne (45%). Tandis que pour des pays comme le Brésil à 46 %,le Moyen-Orient (47%), la Russie (55%), les Etats-Unis (54%), le Royaume-Uni (48%) c'est surtout une nécessité. 

Pour les Français, bien manger c'est à 63 % manger équilibré, 61 % se faire plaisir, 59 % varier les repas, 57 % manger sain, 54 % la convivialité.  Pas étonnant dans ces conditions de retrouver en tête de leurs attentes, les notions de préservation du goût, de naturalité, d'authenticité et de santé. Des attentes que l'on retrouve d'ailleurs dans de nombreux pays. 

Qualité Alimentaire : un Besoin de Réassurance

Horsegate et autres crise alimentaires ont revanche égratignés leur confiance, 76 % disent avoir confiance dans la qualité des produits alimentaires. C'est beaucoup moins qu'au Brésil (88%), qu'au Moyen-Orient (89%) et surtout qu' aux Etats-Unis ou au Royaume-Uni (92%). C'est beaucoup moins qu'au Brésil (88%). Ce qui les rassure : l'origine, le lieu de production, la compostion, les labels de qualité, l'apparence du produit, les infos sur le packaging et sur le producteur. 

Le prix, premier critère de choix

TNS Sofres s'est penché par ailleurs sur l'impact de la crise économique sur le porte-monnaie des Français. 38 % d'entre eux disent avoir un budget alimentaire stable, 15 % en baisse et 47 % en hausse. Dans ces conditions, pas étonnant de retrouver le prix en première position des critères de choix à 77 %, largement devant la date de péremption (47%) et la qualité gustative (43%). Sans surprise, l'attention portée aux promotions reste très important 49 % déclarant faire plus attention qu'avant aux promotions. 

Place à l'innovation

Pour autant, les Français restent toujours très friands d'innovation puisque 6 sur 10 aiment découvrir de nouveaux produits alimentaires. Et pour cette édition 2014, des innovations il ne devrait pas en manquer puisque selon Nicolas Trentesaux, 1 700 produits sont cette année en compétition dans le cadre de SIAL Innovation, un record de participation. 

Alimentation en france : profil type du consommateur


Source : TNS Sofres

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

1 commentaire

Agathe

13/01/2016 16h12 - Agathe

Bonjour, L'étude est basée sur quelle cible ? Et sur un échantillon de combien de personnes ? Merci :D

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA