Les comportements des clients à la loupe

|

DossierCLASSEMENT Retrouvez les chiffres sur le poids de ce marché en Europe, les comportements par circuits de distribution, par pays et par grandes familles, mais aussi et enfin les leviers d’achat.

La consommation de produits bio en hausse dans tous les pays européens

En 2012, le bio a représenté plus de 22 milliards d’euros de chiffre d’affaires dans les principaux marchés européens. 70% des produits bio (en valeur) sont consommés dans quatre pays : Allemagne (32%), France (19%), Italie (10%) et Royaume-Uni (9%).

Des catégories inégales suivant les circuits de distribution

Dans le secteur des fruits et légumes bio, 42% des ventes sont effectuées par les magasins spécialisés, devant les grandes surfaces à 31%. À l’inverse, sur le marché de la crémerie bio, 68% des ventes sont faites en GMS, contre 24% dans les magasins bio.

Les motivations des Français pour la consommation de produits bio

La principale motivation des consommateurs acheteurs de produits bio concerne la préservation de leur santé (90%). La qualité, le goût et l’environnement sont les autres intérêts pour ce marché. En revanche, les Français déclarant ne pas acheter de produits bio expliquent leur comportement par le prix, considéré comme trop élevé (77% d’entre eux).

La GMS, principal canal de vente du bio en Europe

Les ventes des produits bio dans les différents pays européens se font, pour la plupart, via les GMS, avec des résultats supérieurs à 50% pour tous les pays, sauf pour l’Italie (32%) et la France (49%).

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2319

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous