Les consoles de jeux continuent leur dégringolade

|
manette sony playstation

Après deux années de baisse, le marché du jeu vidéo en France devrait accuser une nouvelle baisse en 2012. Selon GfK, entre début janvier et fin mai, les ventes de consoles sont en retrait de 17% en France à 443 000 exemplaires. Il s’agit certes d’une fin de cycle pour les consoles de salon mais pas en ce qui concerne les portables dont les modèles 3DS de Nintendo et PS Vita de Sony ont moins d’un an d’ancienneté. Et pourtant ce segment est lui aussi en retrait de 14% sur la période par rapport aux premiers mois de 2011. Une défaillance qui s’explique principalement par les méventes d’une PS Vita jugée trop chère (250 euros) mais peut-être aussi (bien que les fabricants le contestent) par la concurrence des smartphones.

Concernant les ventes de jeux, la chute est moindre (-10%) avec 362 millions de titres écoulés.  Sur l’ensemble de l’année 2012, GfK estime que le marché global sera tout de même stable à 3 milliards d’euros (entre -2% et +1%) grâce à la sortie de la nouvelle Wii U de Nintendo en fin d’année. Seules réelles satisfactions : le jeu dématérialisé (smartphone, PC…) qui devrait atteindre 550 millions d’euros cette année contre 450 en 2011 (avec un bond de 53% en valeur des cartes prépayés en magasin) et des ventes d’accessoires en hausse de 23% depuis le début de l’année. 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message