Marchés

Les consommateurs face aux compléments alimentaires

|

La consommation des compléments alimentaires s’accroit depuis une dizaine d’années. Selon une enquête menée par le CREDOC en 2009, 24 % des Français en consomment. Mais ce marché enregistre une baisse de 4 % de son chiffre d’affaires entre 2008 et 2009. Cette diminution est liée, en partie, à la crise économique : « Les consommateurs ont opté pour des achats plus standards », explique Pascale Hebel, Directrice du département consommation du CREDOC. Les compléments alimentaires pour la minceur et le tonus sont les plus plébiscités auprès des consommateurs. Mais les Français restent de faibles adeptes de ces produits là sur le marché européen. En effet, les pays d’Europe du Sud, dont la France fait partie dans l'étude, sont plus portés sur de la médecine curative que préventive. Alors que les compléments alimentaires sont souvent montrés du doigt sur leurs éventuelles risques lors d'une surconsommation, les Français en sont loin. Si l’intérêt nutritionnel est confirmé, aux doses actuelles utilisées, il n’y a pas de danger de dépasser les limites de sécurité fixées par l’EFSA (l’Autorité Européenne de Sécurité des Aliments).

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter