Marchés

« Les consommateurs ont repris le pouvoir »

|

«Dix années de marques au XXIe siècle» : Ipsos passe au crible le repositionnement des marques sur cette dernière décennie.

LSA - Assiste-t-on à un changement de comportement des consommateurs depuis ces dernières années ?

Catherine Veillé - Ils ont une nouvelle exigence vis-à-vis des marques de grande consommation. Ils ne leur accordent plus leur confiance et font désormais figure d'autorité. Avec la baisse du pouvoir d'achat, ils arbitrent leurs dépenses. Ils recherchent du sens à travers l'achat de produits simples et responsables, rejetant la sophistication et le superflu. La phase d'ivresse est terminée. Les consommateurs sont plus matures et reviennent à des valeurs fondamentales.

LSA - Comment les marques ont-elles réagi ?

C. V. - Pour répondre au changement de comportement, les marques doivent innover avec de vraies ruptures, pas seulement avec l'ajout d'un simple ingrédient ! En réaction à cette prise de pouvoir, les marques ont flatté l'ego des consommateurs en les mettant en scène. La situation s'est amplifiée ces dernières années. Les marques doivent reprendre leur place et leur autorité, car nous sommes entrés dans une confusion avec un brouhaha de marques spontanées (H1N1, Susan Boyle...) dont l'offre ne répond pas aux besoins.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter