Marchés

Les consommateurs sont prêts à payer un peu plus cher du "Made in France"

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

DossierSONDAGELes consommateurs associent le « Made in France » à la qualité et aux garanties sociales et environnementales, et seraient prêts à le payer jusqu’à 10% plus cher.

Une nette majorité des consommateurs sont prêts à payer plus chers des produits s'ils ont été fabriqués en France, mais guère plus que 10%, selon une étude Ifop publiée ce lundi pour l'association Cedre (Comité des entrepreneurs pour un développement responsable de l'économie). « Pour tous les sondés, le Made in France est un gage de qualité, ainsi qu'une garantie sociale et environnementale », a expliqué Vincent Gruau, pd-g du fabricant de mobilier de bureau Majencia, qui a relocalisé une partie de sa production de Chine en Picardie, et qui est l’un des membres fondateurs du Cedre.

D'après cette enquête, réalisée début octobre auprès d'un échantillon de 1004 personnes, la qualité (76%) et le prix (70%) restent de loin les critères jugés les plus importants dans l'achat d'un produit, loin devant le pays de fabrication (15%). Néanmoins 40% des consommateurs se disent prêts à payer jusqu'à 5% plus cher un produit fabriqué en France et 26% de 5% à 10% plus cher. 28% ne veulent pas payer davantage. Or, « une fabrication française coûte entre 15% et 25% plus cher, donc comment faire le pont entre ce surcoût et l'effort financier tolérable pour les consommateurs ? », s'interroge Vincent Gruau.

En amont des élections présidentielles, les entrepreneurs du Cedre réclament "une politique gouvernementale plus volontariste" sur le Made in France. Le Comité demande notamment des mesures plus efficaces contre le dumping social et fiscal, un allègement des charges ciblé sur les emplois ouvriers délocalisables, ainsi qu'un soutien à l'innovation, avec un assouplissement du crédit impôt recherche et un meilleur accès des PME aux universités.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA