Les Coop d'Alsace rejoignent E.Leclerc

|
Michel-Édouard Leclerc

Les grandes manoeuvres semblent se profiler à l'occasion du renforcement de la concurrence voulu par les pouvoirs publics. Les Coop d'Alsace, qui détiennent un réseau de 294 magasins dont 7 hypermarchés, viennent de conclure une alliance avec le groupement d'indépendants E.Leclerc, rompant un accord vieux de 20 ans avec le groupe Cora. Coop d'Alsace, qui réalise 570 millions de chiffre d'affaires, apposera l'enseigne Leclerc sur les 7 hypermarchés Rond Point qu'il contrôle, tandis que les supermarchés Maxi reprennent l'enseigne Leclerc Express. Le distributeur alsacien, qui appartient à des sociétaires, restera indépendant et s'affiliera à la Scapalsace pour ses achats. "La législation actuellement débattue nécessite que les Coopérateurs d'Alsace redeviennent manoeuvrant en se donnant les moyens d'être plus performants sur les prix et les approvisionnements", indique Yves Zehr, président du premier distributeur indépendant en Alsace. Un coup dur pour Cora, qui perd à la fois un peu de puissance d'achat. Mais surtout une concurrence accrue, tandis que Michel-Edouard Leclerc réussit un très joli coup en renforçant son réseau en Alsace. D'autres affiliés indépendants, qui s'estiment mal servis par les groupes intégrés, réfléchissent également à leurs partenariats.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter