Les coop viticoles inquiètent des cours des vins

|

Les coopératives viticoles sont inquiètent des cours des vins, en chute alors que le millésime s'avère de bonne qualité en 2009 et que la récolte est largement inférieure à la moyenne quinquennale, avec 47 millions d'hectolitres. Le chiffre d'affaires du vin en vrac serait ainsi inférieur de 9 % à celui de l'an dernier, en dépit d'un marché relativement équilibré entre offre et demande. Les coop relèvent que les prix de revente en magasin des produits embouteillés sont en hausse de 14 %. " La situation économique et sociale du secteur est extrêmement difficile. Des milliers d’emplois sont en jeu. Les caves coopératives, avec une récolte de très haute qualité, sont décidées à se battre pour promouvoir leurs produits à l’exportation et obtenir des prix sur le marché national à hauteur de leurs charges d’exploitation. Il en va de tout l’avenir d’une filière», déclare Denis Verdier, président des coopératives viticoles de France, qui réclame que les vins bénéficient aussi d'un observatoire des prix et des marges.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Eaux, sodas, jus, bières, vins, liqueurs et spiritueux : chaque semaine recevez les dernières infos et nouveautés du rayon Boissons.

Ne plus voir ce message