Marchés

Les décors pour gâteauxà la fête chez Vahiné 

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Spécialiste des « aides aux desserts », Vahiné veut accélérer le développement dela catégorie. Et notamment celui des produits de décoration, déjà en forte croissance.

LES PLUS

De nombreuses innovationsau carrefourde tendances favorables : le fait-maison, la cuisineen tant que loisir…

Pas d’inquiétude pour les desserts faits maison ! Selon une étude shoppers citée par Vahiné, les Français en ont cuisiné 940 millions en 2012. Et il y a fort à parier que ce chiffre est en progression, puisque le rayon desserts (crèmes, compotes, fruits au sirop, aides aux desserts, sucres et farines) a enregistré l’an dernier une augmentation, en valeur, de 4,6% versus 2012. C’est sur cette tendance que Vahiné se fonde, en affirmant sa volonté de contribuer fortement à la croissance de l’allée en 2014.

 

Un dessert de plus par mois par foyer

Le moins

Un taux de pénétration assez faible, à 18,6 % même si la décoration pâtissière a, certes,le vent en poupe. Tendance ou effet de mode ?

Spécialiste du segment des aides aux desserts (fruits secs, nappages, sucres vanillés, préparations pour gâteaux et pâtes…), la marque souligne le potentiel de développement : « Un dessert de plus par mois et par foyer – la moyenne se situe entre un et trois par mois – correspond à un gain annuel, en volume, de 95 millions d’unités, et, en valeur, de 10% pour toute l’allée desserts », assure Sybille Chenain, directrice marketing France et Belgique de Vahiné. Pour stimuler l’envie de faire des desserts plus souvent, il nous faut donc continuer à innover. C’est l’une des principales clés de la croissance. »

C’est ainsi que la liste des nouveautés 2014, presque toutes disponibles depuis quelques semaines en magasins, propose une douzaine d’innovations pour une vingtaine de références. Parmi lesquelles une nouvelle gamme Grand Cru pour les gousses de vanille, une autre baptisée Sundae pour le nappage des pâtisseries, ou des cranberries en fruits secs.

Mais c’est surtout du côté de la décoration que la marque étend son offre avec des décors à parsemer (perles), à poser (cœurs et fleurs en sucre) ou à modeler (pâtes à sucre), et même un Crayon pâtissier blanc à la vanille. « Né aux États-Unis et en Angleterre, le cake design s’affirme en tant que tendance en France. Le segment des décors pâtissiers est déjà en forte croissance. Il réclame sans doute encore plus qu’un autre d’être soutenu par l’innovation », déclare Sybille Chenain.

Des innovations qui seront mises en avant dès le mois d’avril prochain via une campagne télévisée, mais aussi dans les hypers par un meuble intégré, l’Atelier des décos. Il s’agira là du premier espace en GMS dédié à la décoration pâtissière, affirme la marque. Y. Legoff

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA