Les desserts font le grand écart

|

Retour en force de l'allégé du côté des yaourts et des fromages blancs, et prime à la gourmandise pour les produits plus élaborés. Le dessert ultrafrais a fait le grand écart en 2010.

«Pour les produits à bénéfice fonctionnel, il faut trouver le ton juste », affirmait Danone, il y a tout juste un an, en évoquant le lancement de la gamme Activia 0%. Il faut croire que l'industriel et quelques autres parmi ses confrères ont su le trouver.

 

L'allégé en état de grâce

 

De fait, au sein d'une catégorie desserts élargie aux yaourts, aux fromages blanc et aux autres crèmes desserts, c'est bien le retour en grâce de l'allégé qui, l'an dernier, a le plus étonné. Qu'on en juge : alors que l'ensemble du rayon ultrafrais a terminé l'année sur une croissance de 3,1%, en volume et de 1,4%, en valeur, confirmant ainsi une reprise des volumes, mais aussi une valorisation en berne, l'ensemble du segment allégé a, lui, culminé à + 17,9% en volume et + 14,3% en valeur ! Un résultat pour le moins inattendu après plusieurs années de disette.

« C'est l'effet Dukan », selon de nombreux industriels, qui semblent s'être donné le mot pour décerner au célèbre nutritionniste le césar de la meilleure contribution au retour en force de l'allégé. « C'est une conjonction de facteurs favorables. Les recommandations de Dukan ont eu leur importance, mais il y a eu aussi Activia, début 2010, et, un peu plus tard, Taillefine, avec de nouvelles recettes, ou Yoplait, qui est resté très actif en promotion et en présence dans les médias, Sveltesse également... Bref, au-delà des succès plus ou moins nets des uns et des autres, le rayon a bénéficié d'innovations et de soutiens forts. Une recette dont on sait qu'elle fonctionne bien du côté des desserts et de l'ultrafrais en général », explique un consultant.

Ce retour en force de l'allégé est, bien sûr, surtout perceptible du côté des yaourts et des fromages blancs. Les yaourts standards ont connu une année bien maussade, en régressant en volume de 2,3% et en valeur de 5,4%, tandis que les yaourts natures allégés progressaient de 13,8% en volume, et de 9,7% en valeur. Même grand écart du côté des fromages blancs : si la famille des « lisses standards » a évolué de 3,3% en volume et de 2,5% en valeur, celle des allégés a littéralement bondi de 42,4%,en volume et de 36,9% en valeur !

 

La belle cote de la gourmandise

 

C'est une tout autre musique que font entendre les consommateurs du côté des desserts. Si la catégorie affiche une croissance modeste (+ 1,5% en volume et + 1,4% en valeur), les produits les plus gourmands ont pourtant enregistré de très belles performances, au contraire des gammes plus orientées vers une consommation familiale. Exemple avec les crèmes desserts, premier segment de la catégorie et en panne de croissance (+ 0,6% en volume, mais - 1,4% en valeur) et les desserts pâtissiers (+ 6,9% en volume et + 7,8% en valeur), mais aussi les liégeois (+ 4,1% en volume et + 4,3% en valeur). Le doute n'est plus permis, le souci de garder la ligne n'exclut pas de céder à l'impulsion et à la gourmandise !

LES TENDANCES

  • Retour en force de l'allégé en 2010 du côté des yaourts et des fromages blancs. L'effet Dukan ?
  • La gourmandise reste une valeur forte au rayon dessert. Elle tire la croissance du côté des Liégeois et des desserts pâtissiers
  • L'innovation semble avoir payé en 2010, tant du côté des fromages blancs et des yaourts que de celui des desserts pâtissiers.

Les chiffres

3,74 Mrds € Le chiffre d'affaire de l'ultrafrais en 2010 + 1,4% en valeur + 3,1% en volume dont

  • yaourts standards 206 M €* - 5,4% en valeur** - 2,3% en volume**
  • fromages frais lisses allégés 106,2 M € * + 36,9% en valeur** + 42,4% en volume**
  • desserts pâtissiers 195 M €* + 7,8% en valeur** + 6,9% en volume**

Source : SymphonyIRI, *cumul courant au 26.12. 2010, en hypers et supers **Vs 2009

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° HSFFFL

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Recevez chaque semaine l’essentiel de l’actualité des marchés, des distributeurs et des fournisseurs de produits alimentaires.

Ne plus voir ce message