Les distributeurs américains fans de réseaux sociaux

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Outre-Atlantique, les enseignes investissent les sites communautaires, Facebook en tête.

Qu'on se le dise, les sites d'e-commerce ne sont pas loin d'être has been. Désormais, il faudra aller chercher ses clients en ligne sur des sites communautaires comme Facebook, Twitter, LinkedIn, etc. « Rien n'a changé, il faut simplement aller là où sont les clients », explique Lori Schaffer, spécialiste de la distribution chez SAS, un éditeur de logiciels, auteur de Branded !, un livre sur le sujet. « Il faut comprendre que c'est maintenant que ça se passe, les sites communautaires ne sont pas qu'un phénomène d'adolescents. Les marques doivent y être présentes. » Encore balbutiant, l'engouement pour les réseaux sociaux se focalise pour le moment quasi exclusivement sur Facebook. Il faut dire qu'il présente l'avantage de regrouper tous les centres d'intérêt des internautes (contrairement à LinkedIn, qui n'est que professionnel) et sous leur vraie identité (ce qui n'est pas le cas de Twitter).

 

Basculer en un seul clic

Best Buy, le numéro un américain de l'électronique, a déjà investi le site. Sa page Facebook comptait 1,3 million de fans début novembre, alors qu'elle n'existe que depuis un peu plus de un an. Un onglet donne accès à son catalogue, ses prix et des commentaires d'internautes. Un fan est intéressé par ce téléphone ? Un clic de plus, et il bascule sur bestbuy.com pour l'acheter. « Best Buy apporte sa marque, ses produits, ses magasins et ses services directement là où une large part de sa clientèle passe son temps, sur Facebook », témoigne Lori Schaffer.

L'enseigne américaine de prêt-à-porter Wet Seal est allée plus loin dans la proximité. Comme H et M, ce distributeur propose à sa clientèle d'adolescentes non seulement des vêtements, mais aussi des silhouettes, avec chaussures et accessoires assortis. Grâce à Facebook, ce sont désormais ses clientes qui les composent. Puis elles sont soumises aux autres fans de la marque qui votent pour elles. Il suffit de cliquer ensuite sur une silhouette pour connaître le prix de chacun des articles... et les acheter tous. Et puisqu'il faut être là où sont les clients, cette fonction est désormais disponible sur iPhone et iPad.

 

L'achat participatif

Best Buy vend sur Facebook

Produits, prix, conseils... Le numéro un américain de l'électronique permet à ses fans de faire leurs courses sans quitter le site.

Wet Seal transforme ses clientes en stylistes

Cette enseigne de prêt-à-porter permet à ses clientes de créer des silhouettes, vêtements et accessoires assortis. Les fans de la marque votent ensuite pour leurs préférées Il suffit d'un clic pour acheter les panoplies les plus populaires, depuis un ordinateur ou un iPhone.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Article extrait
du magazine N° 2158

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA