Equipmag 2014

Les drones d’Amazon bientôt une réalité, mais en Inde

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Amazon serait sur le point de lancer un test grandeur nature de son projet de livraison par Drone. Air Prime débuterait alors en Inde et non aux Etats-Unis, selon le quotidien anglophone Economic Times. Une opération qui confirmerait la manière atypique dont l'entreprise de Jeff Bezos opère dans ce pays très encadré sur le plan légal et économique.

Les drones doivent permettre à Amazon de livrer plus rapidement certains types d'objets comme les livres et les smartphones.
Les drones doivent permettre à Amazon de livrer plus rapidement certains types d'objets comme les livres et les smartphones.

C’est bien une bataille mondiale dans laquelle sont engagés les acteurs de l’e-commerce comme Amazon, Flipkart ou Alibaba. Et lorsqu’un blocage administratif pointe son nez, il suffit de s’affranchir de la règle en changeant simplement de territoire. Amazon est passé maître de cette stratégie du contournement et serait sur le point de l’appliquer une nouvelle fois en choisissant l’Inde pour tester Air Prime, son système de livraison par drone. C’est en tous les cas la révélation du jour émanant du quotidien anglophone Economic Times, citant une source anonyme. Selon celle-ci, Amazon pourrait démarrer Air Prime à Mumbai et Bangalore dès le 23 octobre prochain, lors du début des festivités du Diwali.

Pour le quotidien, l’absence de régulation sur l’utilisation de ce type de véhicule aérien faciliterait le projet qui permettrait aux clients d’Amazon de recevoir de petits objets, jusqu'à 2,26 kilos, tels des livres ou des smartphones entre 30 et 90 minutes.

Le directeur de l’aviation civile indienne s’est dit "non informé" d’un tel projet et Pritam Ashutosh Sahu, dirigeant d’une entreprise qui construit de tels appareils, parait sceptique: "De nombreuses entreprises y ont déjà pensé en Inde. Mais elles s’inquiètent toutes des questions relatives à la sécurité. Il peut s’écraser sur un bâtiment, ou détourner l’attention de manière dangereuse."

En Inde, Amazon opère de manière très différente que dans le reste du monde. L'entreprise de Jeff Bezos va s'appuyer sur l'acteur de poids NRN avec qui il va opérer sous le régime d'une joint-venture et dont il ne détiendra que 49% des parts. En revanche, sur la question des investissements, Amazon gardera la main. D'un point de vue légal, cela permet au géant de Seattle de sortir du cadre de la place de marché et du business BtoB auxquels il était jusque-là limité.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA