Les eaux-de-vie d’Alsace obtiennent l’Indication géographique spiritueux

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

« L’Indication géographie spiritueux », qui a pour but de fixer les critères et procédés de fabrications des spiritueux, a été décrochée par les eaux-de-vie d’Alsace.

Le kirsch fait partie des cinq alcools à avoir obtenu l'indication géographique.
Le kirsch fait partie des cinq alcools à avoir obtenu l'indication géographique.©WIKIMEDIA

L’indication géographique que viennent d’acquérir les eaux-de-vie d’Alsace concerne cinq alcools : kirsch, quetsch, mirabelle, framboise et whisky. Cette indication permet aux distillateurs de mettre en avant leur région et leur savoir-faire.

« L'Inao a donné son feu vert au niveau national et le ministère de l'Agriculture doit encore adresser formellement les cahiers des charges à la Commission européenne, en vue d'une homologation des eaux-de-vie au niveau européen, explique Éric Champion, délégué territorial d’Alsace de l’Inao de Colmar. Tous les distillateurs qui voudront utiliser ce sigle devront respecter un cahier des charges. »

En Alsace, deux produits alimentaires restent en attente de l’obtention de l’indication géographique : la choucroute et les knacks d’Alsace.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Eaux, sodas, jus, bières, vins, liqueurs et spiritueux : chaque semaine recevez les dernières infos et nouveautés du rayon Boissons.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA