Les éditeurs inquiets des conditions émises par Apple pour l’iPad

|

Le Groupement des éditeurs de services en ligne (Geste) s'inquiète dans un communiqué des nouvelles exigences d'Apple, qui entend commercialiser exclusivement via sa boutique d'applications en ligne App Store, les abonnements sur les tablettes ou les smartphones. « Derrière cette mesure drastique, se dessine la volonté d'Apple d'imposer son prochain système d'abonnement via son interface de facturation, souligne le Geste. Cette décision, non concertée, imposerait aux éditeurs un coût complémentaire de 30% au profit d'Apple. Ce taux, tout comme le différentiel de TVA entre le numérique et le monde physique, rendrait la distribution de contenus au format numérique moins rentable que sur papier. Elle les priverait également de la possibilité de créer des abonnements numériques multiplateforme, contraignant l'éditeur à adapter ses offres aux exigences d'Apple plutôt qu'aux attentes des clients finaux. » A l'instar des éditeurs de presse traditionnelle, le Geste précise que cette mesure décidée par Apple « les priverait de la maîtrise du parcours client et de la possibilité de connaître les coordonnées de leurs abonnés, éléments fondamentaux de la relation client.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter