Les enseignes font la promotion du covoiturage

|
Ikea
Ikea© GUILLAUME LANDRY

Les grèves du milieu des années quatre-vingt-dix avaient mis le mot et la pratique à la mode. Une quinzaine d'années plus tard, le covoiturage est un argument d'écocitoyenneté pour les enseignes. Intermarché et Netto en font un « concept éco malin et solidaire » pour leurs clients. Les deux enseignes ont lancé les sites www.solidarite-intermarche.fr et www.covoiturage-netto.fr. L'internaute donnant son lieu de départ et son point de vente d'arrivée, le site lui indique les personnes ayant le même itinéraire. Des personnes qui ne peuvent pas se déplacer peuvent même être mise en relation avec d'autres leur proposant de faire leurs courses. Mais c'est à l'échelle d'un centre commercial entier que les foncières offrent aussi à leurs visiteurs la possibilité de « covoiturer » via leurs sites web. Tel Immochan pour 44 de ses sites, ou Hammerson, depuis décembre.
Ikea a, de son côté, abordé le sujet de façon plus ludique en organisant le « record du monde de covoiturage » à Paris, le 2 avril. Soit... 14 personnes dans un Fiat 500 ! Au-delà de cette « performance » (à ne jamais effectuer sans contrôle d'huissier), l'enseigne lance le jeu du « passager mystère ». Durant trois semaines, le « covoitureur » qui embarquera cet inconnu inscrit sur le site d'Ikea, ainsi que ses passagers, se verront offrir 100€ d'achat. Faites tourner !

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2177

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous