Marchés

Les entreprises agroalimentaires sous tension selon la Coface

|

L'assureur crédit fait un bilan de l'industrie agroalimentaire mondial qui est soumis à la forte volatilité des matières premières. La France n'échappe pas à la règle.

L'assureur crédit Coface vient de publier une étude qui montre que l'industrie alimentaire mondiale est affectée à la fois par la hausse des prix alimentaires mais aussi par la crise de liquidités et la fuite des investisseurs de ce secteur. Les PME des pays émergents seraient particulièrement fragilisées. En France, la situation n'est guère meilleure, et de nombreuses défaillances d'entreprise sont à constater, en raison une fois encore de la rareté du crédit et de la pression sur les trésoreries, de la hausse des coûts matière à transformer et de la difficulté pour les opérateurs à passer des augmentations de tarif à la distribution. L'industrie alimentaire est de plus en perte de vitesse sur le marché international. 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine l’essentiel de l’actualité des marchés, des distributeurs et des fournisseurs de produits alimentaires.

Ne plus voir ce message