Les entreprises misent sur le marketing mobile [Infographie]

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Quelles sont les priorités des marques en termes de marketing digital ? C'est ce que révèle un baromètre réalisé par Valtech en partenariat avec Adobe, auprès de plus de 300 directeurs et responsables marketing.

Les applications mobiles qui sont la plus grande préoccupation des équipes marketing, suivies par publicité et le data marketing.
Les applications mobiles qui sont la plus grande préoccupation des équipes marketing, suivies par publicité et le data marketing.© BillionPhotos.com - Fotolia.com

Comment optimiser les campagnes digitales des marques ? Comment améliorer les initiatives marketing mobile ? Comment mesurer l’efficacité des actions cross-canal ? Pour la quatrième année, Valtech et Adobe ont dévoilé le baromètre Marketing Digital 2015. Premier enseignement de cette étude, réalisée auprès de plus de 300 directeurs et responsables marketing : si le budget consacré au marketing digital progresse légèrement (+ 3% d’augmentation par rapport au budget marketing global entre 2014 et 2015), les applis mobiles constituent le premier domaine d’investissements devant l’e-commerce, le brand et content management, le social media et le data marketing.

Parmi toutes les entreprises participantes (Camaïeu, Sephora, Auchan, Danone ou encore Orange, dans des secteurs aussi divers que les services, la distribution, les industries manufacturières, la presse ou l’éducation), les initiatives concernent plus particulièrement le développement d’applis mobiles dédiées et les campagnes via des notifications push et sms. "Les priorités se bousculent au sein des départements de marketing digital, mais ce sont les applications mobiles qui sont la plus grande préoccupation : plus d’1/3 des répondants y consacreront du budget dans les 12 prochains mois. Les applications sont suivies de près par la publicité, et le data marketing" explique l’étude.

ROI et data, clés d'amélioration des dispositifs marketing

Selon le baromètre Marketing Digital 2015, les entreprises ne se contentent plus d’expérimenter des stratégies digitales ; elles analysent, au moyen d’outils sophistiqués, la rentabilité des campagnes en fonction du nombre de clics, de visites, du taux de conversion, de pages vues et enfin du taux d’engagement des internautes. "C’est la recherche de notoriété qui est au cœur de ces campagnes, et en tête des critères d’évaluation de la rentabilité se positionnent les clics et les visites. La conversion et les pages vues arrivent juste derrière, mais le taux d’engagement finit petit dernier" poursuit le communiqué.

En tête des indicateurs, le ROI* permet d’établir en priorité un tableau de bord, puis des études d’impact afin d’améliorer les dispositifs initiaux, des préconisations qui rentrent ensuite dans les logiques d’investissements des marques. La data, également analysée pour l’amélioration de la connaissance clients, permet d’affiner l’écosystème de la marque, autour de différents axes : l’emailing, le site web, les réseaux sociaux et le mobile sont les leviers d’acquisition et de fidélisation les plus actionnés. "Ce baromètre confirme nos observations sur le terrain : la complexification croissante du digital s’accompagne d’une volonté de plus en plus importante de la part des marques de mieux le comprendre et de l’intégrer à leur stratégie globale" précise Christophe Marée, Directeur Marketing Digital chez Adobe.

L'infographie Marketing Digital 2015 

*Retour sur investissement

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA