Marchés

Les excellents résultats de Lindt & Sprüngli

RÉSULTAT Le chocolatier suisse Lindt & Sprüngli a annoncé mardi s'attendre à une hausse de sa marge bénéficiaire d'exploitation pour l'exercice 2013 qui a été marqué par un bond de de 8% de ses ventes à 2,8 milliards de francs suisses (2,3 milliards d'euros). Un excellent résultat porté notamment par les marchés français et allemands où il a investit en 2013.

La gamme Hello qui cible les jeunes a particulièrement bien marché cette année.
La gamme Hello qui cible les jeunes a particulièrement bien marché cette année.

Ce chiffre d'affaires est conforme aux attentes des analystes interrogés par l'agence AWP dont la fourchette de prévision oscillait entre 2,8 et 2,9 milliards de francs suisses.

Quant à la progression de la marge bénéficiaire d'exploitation, elle devrait se situer dans le segment supérieur de la fourchette annoncée de 20 à 40 points de base, a indiqué dans un communiqué le chocolatier qui présentera ses résultats annuels complets pour 2013 le 11 mars.

L'an dernier, la croissance organique s'est établie à 8,6%, soit un chiffre supérieur aux objectifs du groupe qui visait une progression comprise entre 6 et 8%.

Les effets de changes défavorables, entre autres sur le dollar américain et la livre britannique, ont toutefois grevé le chiffre d'affaires d'environ 20 millions de francs suisses.

Malgré un environnement de marché exigeant, compte tenu notamment de la concurrence au niveau des prix et de la conjoncture en Europe du Sud, le groupe est parvenu à accroitre les volumes de ventes, notamment grâce au lancement de nouveaux produits.

Le chocolatier basé à Kilchberg, sur les bords du lac de Zurich, a mis en lumière en particulier le développement de sa nouvelle gamme baptisée "Hello" qui vise des consommateurs plus jeunes.

En Suisse, le groupe a vu ses parts de marché s'accroître sur le segment des tablettes de chocolat et des pralines.

Le groupe, connu pour ses boules Lindor et ses pralines les Pyrénéens, a également affiché une croissance à deux chiffres sur ses marchés d'exportation, notamment en Amérique du Nord et au Royaume Uni.

En France et en Allemagne, l'augmentation du chiffre d'affaires a été nettement supérieure à la moyenne du marché. L'Italie a toutefois affiché une faible croissance.

Dans une note, Patrick Hasenböhler, analyste chez J. Safra Sarasin, a salué les résultats du chocolatier, estimant que la progression sur des marchés saturés en Europe, dont celui suisse, constituait une "prouesse admirable".

"2014 pourrait être une année légèrement plus difficile pour Lindt & Sprüngli compte tenu des prix du cacao plus élevés", a-t-il toutefois nuancé, tout en précisant que la société pourrait probablement y faire face en relevant ses tarifs au niveau du commerce de détail.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter