Les exclusifs

|
Philippe Lebreton, membre dirigeant de la Société civile des Mousquetaires.
Philippe Lebreton, membre dirigeant de la Société civile des Mousquetaires.

ANIA : UNE CHARTE DE LUTTE CONTRE LA FRAUDE SUR LA VIANDE

Après l'affaire du « horsegate », les pouvoirs publics ont demandé aux entreprises de renforcer leurs contrôles. À cette occasion, l'Association nationale des industries alimentaires (Ania) a présenté sa charte de lutte contre la fraude sur les types de viande. Rédigée par l'Ania et ses fédérations concernées (Adepale, FICT, Entreprises des glaces et surgelés), elle a pour objectif d'accompagner les entreprises pour faire face à ce type de fraude. Ce document comprend des recommandations pour l'amélioration des systèmes de contrôle de la nature des ingrédients carnés dans les entreprises alimentaires. Ces recommandations rappellent les règles applicables aux intervenants de la chaîne, listent les paramètres à prendre en considération afin de réaliser une analyse du risque de fraude et mettre en place un contrôle renforcé. Enfin, elles proposent des mesures de renforcement des procédures de contrôle de la marchandise. Découvrez cette charte en intégralité sur Lsa.fr.

 

MOUSQUETAIRES : 300 MAGASINS CHANGENT DE PROPRIÉTAIRE CHAQUE ANNÉE

« 8 à 10% du parc total de magasins affiliés au Groupement des Mousquetaires sont renouvelés tous les ans » a révélé Philippe Lebreton, l'un des dirigeants de la Société civile des Mousquetaires, à l'occasion des Rencontres du commerce associé, organisées par la Fédération du secteur. Soit la bagatelle de 300 points de vente des enseignes de ce groupement (Intermarché, Bricomarché, Roady). Autre information communiquée lors de ses Rencontres de la Fédération du commerce associé (FCA), axées sur la transmission de magasins dans les groupements, elles se font, chez les Mousquetaires, selon la règle « des tiers » : un tiers de successions familiales, un tiers de cessions entre adhérents, un tiers venant d'investisseurs extérieurs. « Le nombre de cessions nous oblige à les préparer, a ajouté Philippe Lebreton. Nous avons chaque année en réserve 400 postulants, et nous cherchons toujours à avoir un potentiel de deux ans d'avance sur les ventes de magasins. »

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2278

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

Nos formations

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres