Marchés

Les fabricants de biens de consommation résistent bien

|

La croissance du chiffre d’affaires des 250 premiers producteurs des biens de consommation dans le monde s’est repliée de 5,1 % en 2012/2013 (exercice clos le 30 juin 2013) contre 7 % en 2011 tandis que leur rentabilité progresse, selon le classement annuel établi par Deloitte. Des perspectives encourageantes malgré les turbulences de l’économie mondiale.

Samsung est le leader des 10 premiers fabricants de produits de consommation.
Samsung est le leader des 10 premiers fabricants de produits de consommation.

Le cabinet Deloitte vient de publier la 7ème édition du palmarès annuel des champions industriels des produits de consommation, regroupant les 250 plus grands fabricants mondiaux pour l’exercice 2012, clos le 30/06/2013. De manière globale, la rentabilité progresse malgré un chiffre d’affaires en repli de 5,1 % (versus -7 % en 2011 et -8,4 % en 2010). Les ventes réalisées par les champions du top 205 s’élèvent à plus de 3 100 milliards de dollars. « Les turbulences économiques mondiales ont affecté les principaux acteurs en pesant sur les perspectives de croissance. Pourtant, les fabricants de produits de consommations affichent une rentabilité en hausse malgré le renchérissement des matières premières », explique Stéphane Rimbeuf, associé responsable consumer business France pour Deloitte.

Coca intègre le top 10

Les 10 premiers fabricants mondiaux (Samsung, Apple, Nestlé, Panasonic, P&G, Sony, Unilever, PepsiCo, Coca-Cola et LG), ont enregistré une hausse de leur chiffre d’affaires. L’électronique domine ce top 10 et pour la première fois, Coca-Cola y est répertorié. Mais les entreprises françaises sont encore loin : L’Oréal 20ème, suivie de Michelin et de Danone, Lactalis 34ème et Pernod Ricard 76ème. Même si les entreprises françaises n’ont pas réussi à maintenir la forte croissance des ventes des deux années précédentes, elles distancent toutefois leurs homologues allemands et britanniques.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter