Les fabricants de plasma se rebiffent

|

On croyait la polémique entre standards d'écrans enterrée. Pourtant, Hitachi, Panasonic et Pioneer s'allient pour vanter les mérites du plasma face au LCD.

>Qui a intérêt à rallumer la guerre entre plasma et LCD ? On croyait la querelle oubliée, mais la campagne de publicité lancée conjointement par Hitachi, Panasonic et Pioneer ne laisse pas de place au doute. Reprenant les résultats d'une étude menée auprès des consommateurs, elle met clairement plasma et LCD en concurrence, concluant sans ambiguïté : « Les meilleurs téléviseurs sont des écrans plasma. Et c'est vous qui le dites. » Citant certains résultats, les fabricants soulignent, par exemple, que 63 % des consommateurs jugent le plasma plus net, contre 21 % pour le LCD.

Chez les trois industriels, on parle d'un projet prévu de longue date. Mais les récentes attaques anti-plasma ont dû peser dans la balance. Ainsi, en septembre, on a pu entendre Philippe Citroën, directeur général de Sony France, sonner la charge : « Le plasma est une particularité française, il a pratiquement disparu ailleurs en Europe. » « C'est faux, réagit Pascal Petitpas, responsable de la formation chez Panasonic. Nous avons produit 300 000 écrans par mois en 2005, nous en ferons 960 000 par mois début 2008 ! C'est dément de dire que le plasma est en perte de vitesse ! » Même discours chez Pioneer, où un responsable note que l'écart de volumes tient au fait que les LCD commencent à des tailles et à des prix bien inférieurs. « Sony a pris le train de l'écran plat en marche, ils n'ont vraiment pas de leçons à nous donner ! », lâche-t-il.

Dans la distribution, la polémique étonne. « Pour nous, le problème est réglé depuis longtemps, assure un vendeur Leclerc. Nous conseillons le LCD pour les tailles moyennes, et le plasma au-delà. Je ne vois pas où est l'intérêt du client dans cette guerre ! » Mais voilà : l'usine de LCD que Sharp vient d'ouvrir à Kameyama a coûté 1,02 milliard d'euros. Toshiba va investir 42 millions d'euros en Pologne, Sony parle de 73 millions en Slovaquie pour assembler des téléviseurs. De quoi éclairer la polémique sous un autre jour.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1977

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message