Les familles avec ados boudent les fruits et légumes frais

|

C'est un signe. Même les couples avec enfants majeurs délaissent les fruits et légumes frais. Dans l'étude annuelle réalisée par TNS Worldpanel pour le CTIFL, Interfel, Viniflhor et Fedecom, les achats de ces familles, pourtant classées parmi les suracheteurs, ont fortement baissé en 2006, de 10 %. Fait rassurant : la baisse d'achat a concerné toutes les catégories de ménages. Les jeunes célibataires, quant à eux, ont boudé les légumes frais. Et les familles avec très jeunes enfants se sont détournées des fruits. Seuls les couples âgés, véritable coeur de cible des fruits et légumes frais, ont relativement conservé leur rythme d'achats. Les couples intermédiaires l'ont même légèrement augmenté. Au final, ce sont les familles avec enfants en primaire qui ont soutenu le plus la consommation de fruits et légumes : ils affichent la plus forte croissance.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1997

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous