Les femmes, plus rationnelles qu’émotionnelles face aux marques

|

Une étude « Portraits de femmes » menée par Kantar Media TGI démontre qu’en 2013, les femmes européennes ont un rapport aux marques plus rationnel qu’émotionnel. 

étude femmes européennes

En 2013, les européennes sont 13% seulement à acheter des produits dont elles partagent les valeurs. En 2006, elles étaient 26%. Un recul qui tend à montrer le détachement des femmes aux marques dans lesquelles elles se retrouvent. 48% privilégient désormais les produits les moins chers contre 43% il y a sept ans.

Fidèles aux marques qu'elles aiment

11% des sondées se disent fidèles aux marques qu’elles aiment contre 14% en 2006. Les produits de beauté n’échappent pas à ce critère.

Les Européennes ne se laissent plus influencer par les publicités puisque 52% (46% en 2006) affirment que la pub suscite des désirs inutiles.

Le web semble prendre une grande importance dans les décisions d’achat des femmes. 58% d’entre elles utilisent ce support dans leurs recherches (30% en 2006). Nombreuses sont celles qui tiennent également compte des commentaires laissés par les internautes (18% en 2013 contre 8% en 2006).

L’étude met en avant un phénomène récent. Les marques n’ont plus la place d’experte dans leurs domaines car de plus en plus de consommatrices tiennent compte des avis d’autres consommatrices laissées sur le web. Si en 2006, 39% d’entre-elles se laissaient influencées par les marques considérées comme spécialistes, elles ne sont plus que 30% aujourd’hui.

« Nous observons une forte accélération de ces phénomènes, qui sont plus prononcés chez les femmes européennes, mais que l’on retrouve aussi chez les hommes. Les marques doivent ainsi réinventer leurs territoires de communication et leur relation avec les consommatrices en intégrant ces évolutions dans leurs stratégies Paid-Owned-Earned media », explique Muriel Raffatin, la directrice marketing de Kantar Media TGI.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter