Les filières françaises interpellent le gouvernement pour pouvoir faire face à l’embargo russe

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Plusieurs filières souffrent durement de l’embargo russe, décidé début août par Vladimir Poutine pour une durée d’un an.  

Les fruits et legumes ont déjà bénéficié d'une aide de 125 millions d'euros de la part de la Commission européenne le 18 aout dernier.
Les fruits et legumes ont déjà bénéficié d'une aide de 125 millions d'euros de la part de la Commission européenne le 18 aout dernier.© G. B. 2013

Il y a urgence. Les filières françaises des secteurs des viandes porcines et bovines ainsi que les filières concernant les pommes de terre (CNIPT) et fruits et légumes frais interpellent le gouvernement français dans une lettre ouverte diffusée ce vendredi 29 août.

Des pertes déjà évaluées en millions d’euros

« Les pertes estimées à ce jour pour nos filières françaises sont à court terme de plusieurs dizaines de millions d'euros et plusieurs centaines de millions d'euros sur le moyen terme » explique les responsables des filières dans le contenu de cette lettre, « ces pertes vont conduire à des réductions d'activités fortes, voire des cessations d'activités d'entreprises avec leur cortège de suppression d'emplois. » prévient-elle encore.

La Russie absorbe ainsi 10% des exportations agricoles et agroalimentaires de l'UE, pour un montant de 12 milliards d'euros par an, selon Eurostat.

Les filières demandent ainsi de prendre des mesures afin de garantir les productions. La commission européenne a déjà débloqué 125 millions d’euros le 18 août dernier pour aider les filières fruits et légumes.

Une réunion exceptionnelle des ministres de l'Agriculture est prévue le 5 septembre à Bruxelles pour faire le point sur l'impact de l'embargo russe.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA