Les Français en attente de solutions pour accélérer leurs courses

|
hyper

En moyenne, les clients d’hypermarchés consacrent 1h57 à leurs courses alimentaires, 1h28 pour les clients de supermarchés, 50 minutes pour les supérettes et 1h06 en hard-discount. C'est ce qui ressort d'une étude Ifop/Wincor Nixdorf. La durée sur Internet reste élevée (46 minutes) alors qu’il n’y a pas de temps de trajet. 67% des clients d’hypermarchés estiment faire la queue en caisse plus de 10 minutes. Ce constat est partagé par 49% des clients de supermarchés et 46% des clients de hard-discount. Il n’y a qu’en supérette que ce temps devient acceptable avec 43% des clients qui attendent moins de 5 minutes. Le renoncement à un achat dans les magasins traditionnels est d’autant plus fréquent que le temps d’attente en caisse est jugé long : 30% des clients d’hypermarchés ont déjà renoncé à un achat pour cause d’attente en caisse (dont 13% plusieurs fois). Les hypermarchés enregistrent les taux de satisfaction les plus bas en ce qui concerne la rapidité du processus d’achat. La mise en place d’un dispositif de mobile shopping (solution permettant de scanner les articles au fur et à mesure du remplissage du chariot pour ne pas avoir à le vider lors de l’encaissement) recueille l’adhésion de 70% des clients des grandes surfaces et permet de supprimer les files d’attente, tout en offrant plus de lisibilité sur les prix. Autre innovation, l’idée d’équiper les chariots d’un système GPS pour mieux trouver les articles en rayon recueille l’adhésion de 42% de ces clients.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter