Les Français manquent de temps... sauf pour leurs achats [Etude]

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Hyper-connectés, à l’affût de l’actualité, les Français disent manquer de temps, d’après une étude OpinionWay/SoonSoonSoon publiée le 9 décembre 2015. Face à ce phénomène, la consommation reste toutefois préservée. 

Pressé par le temps, les Français se réservent le temps d'un bon repas ou d'acheter un objet de qualité.
Pressé par le temps, les Français se réservent le temps d'un bon repas ou d'acheter un objet de qualité. © blvdone - Fotolia

Les Français courent après le temps. Selon une étude OpinionWay/SoonSoonSoon publiée le 9 décembre 2015, 54% des Français éprouveraient le sentiment de manquer de temps. Malgré un écart entre actifs (62%) et inactifs (43%), ce ressenti n’a jamais été aussi fort en France. L’étude soulève plusieurs qui expliqueraient le manque de temps des Français. En première ligne, la prolifération des d’échanges interpersonnels. Que ce soit le téléphone, les sms, les mails, les messageries instantanées, les Français sont sur-sollicités et cela suppose une hyperréactivité. 41% des Français disent répondre quasi immédiatement aux messages reçus, (48% des 18-24 ans et 35% des 50-59 ans). Les sources d’informations pullulent, 51% des Français ont tendance à regarder plusieurs sites, mais aussi la télévision ou écouter la radio dans la même journée. Les vies personnelles et professionnelles ont tendance à s’entrecroiser, cette situation accentue la perception d’un manque de temps. Le directeur général d’OpinionWay, Luc Balleroy assure que "si on ne peut nier que l’hypra connexion, l’über information et l’hyper consommation ont provoqué dans nos rapports sociaux des changements profonds […] on note une aspiration et une valorisation du slow".

La consommation fait exception

Là où les Français sont en permanence connectés, à l’affut de l’actualité, des sanctuaires restent préservés. La consommation fait exception, 72% des Français éprouvent un réel plaisir à désirer le produit et à attendre avant de l’acheter. 63% avouent préférer dépenser plus pour acheter un produit qui dure plus longtemps. L’alimentation reste un secteur de plaisir, 82% des Français le considèrent comme un temps de décompression. Cette étude menée sur un échantillon de 1011 individus représentatifs de la population française, réalisée du 8 au 10 juillet 2015, souligne que le fait de prendre son temps est une vraie tendance portée par les Français. Pour 67% des interrogés, une vie bien remplie, c’est avoir pris le temps de vivre pleinement chaque instant, plutôt que d’avoir fait le maximum de choses. 

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA