Les Français ne voient pas les prix baisser (étude)

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Alors que la déflation sévit depuis plusieurs mois pour les produits de grande consommation, une étude d’Iri - que LSA vous révèle ici et vous détaille dans son édition à paraître demain 3 juillet - montre que, si les Français s’intéressent toujours à la question du prix, ils ne s’aperçoivent pas des baisses actuelles !

Les Français voient surtout les promos et ne sont plus que 29% à connaitre les prix des produits, contre 35 % deux ans plus tôt.
Les Français voient surtout les promos et ne sont plus que 29% à connaitre les prix des produits, contre 35 % deux ans plus tôt.

Le constat est sans appel ! Alors que la guerre des prix fait rage entre industriels et distributeurs, les Français ne se rendent absolument pas compte de la valse des étiquettes. « Nous avons interrogé 800 shoppers dans les rayons. Aucun ne dit que les prix ont baissé », assure Frédéric Nicolas, directeur shopper insights chez Iri. Un comble lorsque l’on sait que les prix des PGC affichent une déflation de 0,81 % en cumul annuel à fin avril. Pire, 83 % de ces shoppers pensent que les prix ont augmenté et 17 % qu’ils sont restés stables. Encore plus étonnant, il existe une grande méconnaissance du prix. Seuls 29 % des shoppers connaissent le prix du produit qu’ils viennent d’acheter! Pourtant, ce sacro-saint prix reste pour eux la première raison de fréquentation d’un magasin.

 

 

 

Focalisés sur les promos, pas le prix

Alors comment expliquer de tels résultats ? « Le consommateur pense avant tout aux promotions. Il ne regarde plus le prix du produit. Il veut surtout savoir si l’article qu’il prend profite d’un rabais », explique Frédéric Nicolas. Ensuite, le client pense de plus en plus au « prix du chariot ». Il raisonne global et non plus à la référence, par unité. Il est également évident qu’il est totalement perdu par la communication de plus en plus forte sur les prix. Il n’y comprend plus rien. Enfin, le sujet de la qualité monte en puissance. « Il ne faut pas parler uniquement prix. Le discours sur le rapport qualité/prix doit monter en puissance », conclut Frédéric Nicolas.

 

 

 

Tous les fournisseurs de rayonnage alimentaire sont sur Magasin LSA

 

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine les actualités du marketing et de la communication online et offline des marques et des distributeurs.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA