Les Français raffolent du bio… et ce n’est pas fini !

|

Le bio est ancré dans le quotidien des Français. Ils sont de plus en plus nombreux à en acheter et de plus en plus souvent. Ainsi, en 2014, près de 90% d’entre eux en ont consommé occasionnellement et affirment vouloir maintenir, voire augmenter, leur consommation.

Dans le contexte économique morose, le bio fait figure d’ovni et ne cesse d’obtenir de bons résultats. En effet, le marché devrait atteindre les 5 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2014, en croissance de 10%, selon le baromètre de janvier 2015 de l’Agence bio. Car les Français sont de plus en plus nombreux à se tourner vers ce type d’offre. Ils sont près de 90% à en consommer occasionnellement, et 62% au moins une fois par mois. Mieux, seulement 12% déclarent ne jamais se tourner vers ces produits alors qu’ils étaient 25% en 2013 et 46% en 2003 dans ce cas-là !

« Un secteur en mouvement »

« La fréquence d’achat et le panier moyen continuent de se développer. C’est un secteur en mouvement qui voit arriver de nouveaux consommateurs, surtout des jeunes parents avec l’arrivée de leur premier enfant », se félicite Élisabeth Mercier, directrice de l’Agence bio. Et si les consommateurs se tournent davantage vers ces produits, c’est qu’ils sont de mieux en mieux connus. En effet, 86% des sondés déclarent savoir que le bio suit un cahier des charges strict. Quant au logo Agriculture biologique (AB), il est connu à 98%. Par ailleurs, les Français ont une image positive de cette filière. Ils reconnaissent la qualité de l’offre et estiment qu’elle est bénéfique pour l’environnement (87%), pour la santé (87%) et porteuse d’avenir (77%).

L’étude relève également le fait que consommer du bio modifie le comportement d’achat. En effet, les adeptes de ces produits accordent plus d’importance aux produits de saison (67%), aux produits frais (62%) et à la réduction du gaspillage (57%).

Si les nouveautés ne cessent d’affluer en linéaires pour proposer toujours plus de diversité, les produits stars restent les mêmes : les fruits et légumes, le lait, les fromages et les produits d’épicerie. Mais, nouveauté : « Une majorité des consommateurs se fournissent essentiellement dans certains rayons, comme la crémerie. Par exemple, 45% des acheteurs d’œufs bio ne les consomment qu’en bio, et 43% des amateurs de lait bio le consomment uniquement en bio également », détaille Élisabeth Mercier.

Des circuits multiples, mais une offre à enrichir

Et si le marché paraît déjà bien orienté, il est loin d’être saturé, et de belles évolutions sont encore à prévoir. Par exemple, les Français ont de plus en plus de lieux d’achat à leur portée et peuvent alors multiplier les enseignes. Si les grandes et moyennes surfaces sont très fréquentées (80%), les autres réseaux peuvent encore se développer, à l’instar des magasins spécialisés (25%), qui génèrent des paniers moyens plus développés ; les marchés (29%), la ferme (20%) ; et le drive (5%). Ainsi, outre les distributeurs spécialisés et la grande distribution, les Français sont en attente d’une offre plus large chez les commerçants, au marché, sur internet et via le drive. Pourtant, si 92% des sondés comptent maintenir ou augmenter leur consommation de produits bio au cours des six prochains mois, des freins résident encore. Le prix pour 56% d’entre eux, même si ce dernier se rapproche de plus en plus du conventionnel, et le manque de réflexe, pour 17%.

les acteurs

26 478 fermes (5,5 % des fermes françaises)

63 500

emplois, soit 7 % des emplois agricoles

la surface

1,1 million d’hectares dédiés au bio en France, + 4 % vs 2013

10% du territoire agricole européen

  • 88% des Français consomment des produits bio, contre 75% en 2013
  • 39% des consommateurs de bio ont changé leurs habitudes d’achat : 
  • 67% achètent plus de produits de saison
  • 62% consomment davantage de produits frais
  • 57% contrôlent mieux leur gaspillage

une consommation plus fréquente

Répartition des différents profils de consommateurs de bio, par fréquence de consommation, en %, en 2014, et évolution vs 2013, en points

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Source chiffres : Baromètre Agence bio

 

Les grandes surfaces dominent largement

Taux de réponse, en %, à la question : « Où achetez-vous principalement des produits biologiques ? »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

les fruits et légumes en panier principal

Taux de réponse, en %, à la question : « Quels sont les produits biologiques que vous consommez ? »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

la santé, l’environnement et le goût motivent les achats

Taux de réponse, en %, à la question : « Quelles raisons vous incitent à consommer des produits biologiques ? »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

le marché

2,6% du marché alimentaire français

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2355

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Recevez chaque semaine l’actualité des marchés, des distributeurs et des fournisseurs de produits bio et responsables, alimentaires et non alimentaires.

Ne plus voir ce message