Les Galeries Lafayette mettent en valeur les vins de Bordeaux

|
Galeries Lafayette Haussmann

Les Galeries Lafayette disposent depuis 2005 d’une Bibliothèque des vins, forte de 3000 références de vins et spiritueux. Ce magasin vient de lui ajouter une Bordeauxthèque, soit un lieu de 250 mètres carrés exclusivement dédié aux vins de cette région avec 10 000 bouteilles, 620 étiquettes et des prix allant de 3,9 euros (château Trocard 2005) à 20 000 euros pour le rarissime Mouton Rothschild 1945 (une seule bouteille à la vente). Cet espace a été confié au groupe Duclot, l’un des trois plus importants négociants de la place bordelaise et l’un des rares à pouvoir proposer une vingtaine de millésimes d’une même étiquette comme le sauternes Château d’Yquem. Le plus vieux date ici de 1899 et coûte 7500 euros. Un prix certes élevé quand le mot « rigueur » est sur toutes les lèvres mais qui n’est pas excessif compte tenu de la rareté de cet élixir. Car, en confiant la gestion de la Bordeauxthèque au groupe Duclot, les Galeries Lafayette évitent de multiplier les intermédiaires. « Et puis, nos bouteilles ont juste transité de leurs châteaux d’origine à nos chais avant d’arriver ici, explique Jean Moueix, directeur général du groupe Duclot. C’est important pour la conservation des vins. Ici, il n’y a pas de bouteille rachetée sur le marché américain ». Cette initiative est applaudie par les Bordelais qui manquaient en France d’endroits de prestige et de passage pour leurs vins. Lavinia a ouvert la voie voici dix ans. Les Galeries Lafayette continuent. Cinq minutes après l’ouverture, vendredi 7 mai à 14h00, un Chinois a déboursé un peu plus de mille euros pour s’offrir un Petrus.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Eaux, sodas, jus, bières, vins, liqueurs et spiritueux : chaque semaine recevez les dernières infos et nouveautés du rayon Boissons.

Ne plus voir ce message