Les Galeries Lafayette s’installent sur les Champs-Elysées

|

Le groupe Galeries Lafayette crée l’événement en ouvrant, au 60 de l’avenue des Champs-Elysées, son nouveau flagship de 6500 m², sur quatre niveaux.

Les Galeries Lafayette s'installent, à compter du 28 mars 2019, au 60 de l'avenue des Champs-Elysées.
Les Galeries Lafayette s'installent, à compter du 28 mars 2019, au 60 de l'avenue des Champs-Elysées.

C’est, avec ses 6500 m², la plus grande surface commerciale de l’avenue des Champs-Elysées. De quoi déjà donner le ton. Et comme, en plus, ces 6500 m² bénéficient d’un cadre hors-norme avec, notamment, un splendide escalier art déco datant des années 1930, voilà les Galeries Lafayette bien installées.

L’ouverture au public se fera en grande pompe le 28 mars 2019 mais, en attendant, le groupe nous en donne un premier aperçu. Quatre niveaux pour revenir aux fondamentaux de ce que doit être un grand magasin, tel que conçu par Théophile Bader initialement, il y a plus de cent ans de cela : telle est ici l’ambition des Galeries Lafayette. En d’autres termes, il s’agit de mêler avec harmonie shopping, restauration et événements divers et variés. Le tout avec, si possible, petite cerise sur le gâteau, un effet « waouh » qui viendrait cueillir le visiteur.

Une architecture au top

Evidemment, l’architecture du bâtiment aide à cela. A commencer par cet escalier monumental, autour duquel s’articule le magasin. Mais d’autres « petits trucs » attirent l’œil. On pense ainsi à ces jeux de transparence, particulièrement recherchés : six boîtes de verre suspendues, ainsi qu’un escalier podium entièrement vitré, attirent le regard, et viennent décloisonner l’espace. Autant de manières de venir multiplier les points de vue sur le magasin et la perspective des Champs-Elysées.

Immanquables, ces « bulles » étonnantes accueilleront tous les mois de nouvelles marques ou produits au gré des événements organisés par les Galeries Lafayette. Car, bien sûr, c’est bien beau de disposer d’un cadre sublime. Mais encore faut-il réussir à en faire quelque chose qui, commercialement, soit à la hauteur.

Une offre qui se veut au diapason

Visitons donc maintenant ces quatre niveaux de vente pour voir s’ils tiennent la promesse des bâtiments. Le rez-de-chaussée a été pensé comme un lieu « immersif et événementiel », accueillant des pop-up éphémères ainsi qu’un espace Beauté. Il se veut comme un « lobby chaleureux », ave toute une équipe de grooms et de concierges aux petits soins pour accueillir les visiteurs.

Aux étages s’expose l’offre « mode ». Au premier, place à la mode « dans l’air du temps », constituée des dernières tendances et de marques émergentes. Vivant au rythme des collaborations, cet étage accueille également l’offre de maroquinerie, ainsi qu’un espace bijoux, une sélection unisexe de sneakers, un « Denim Lab », ou encore une offre de design allant de la céramique aux objets tech. Enfin, pour souffler un peu, on y trouve également le Café Citron, installé à proximité de l’escalier podium. Voilà comment enfin mêler shopping et pause restauration d’une manière agréable : une chose jamais simple à accomplir d’un point de vue opérationnel, mais ô combien importante pour la clientèle.

Le luxe en haut, la restauration en bas

Le second étage est celui du luxe appliqué à la mode féminine et masculine, à travers une sélection qui se veut « pointue ». Là encore, pour égayer l’espace et rendre plus agréable la visite, se trouve un restaurant, baptisé Oursin, et d’une capacité de 50 places. Ce dernier n’est pas encore ouvert. Ce sera chose faite en juillet prochain.

Et si cela ne suffit pas à rassasier les appétits les plus gourmands, alors il faut descendre au sous-sol. Ici s’étale la zone restauration en tant que telle, avec une offre en épicerie et en restauration. L’espace se divise en deux parties, la zone « sucrée » et la zone « salée », où dix comptoirs sont disposés autour de larges tables d’hôte.

 

 

 

 

 

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter