Les GMS, parents pauvres des ventes de muguet

Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

A l’occasion du 1er mai et de la traditionnelle vente de brins de muguet, France Agrimer décortique les données d’un marché trusté par les fleuristes, sans oublier les ventes des particuliers.

Les achats de muguets ont représenté 31,8 Millions d'euros en 2013
Les achats de muguets ont représenté 31,8 Millions d'euros en 2013

Le 1er mai, les stands de particuliers vendant pots et brins de muguet fleurissent à chaque coin de rue. Autorisée par l’administration «à titre exceptionnel conformément à une longue tradition», cette vente est difficilement quantifiable. Pour ce qui est des réseaux classiques de distribution, FranceAgriMer indique, dans une note de conjoncture, que les achats de muguet en 2013 ont représenté 31,8 millions d’euros, contre 35 en 2012. Ce sont les fleuristes qui se taillent la plus grande part de ce gâteau printanier, en captant quasiment la moitié des ventes contre 20% environ pour les GMS et jardineries d’hypermarchés. Ces données couvrent l’ensemble de l’année, mais le 1er mai représente un temps fort et la majorité de l’activité de ce segment. Lors de ce jour férié, il s’est écoulé 2,8 millions de brins et pots de muguet, pour une somme de 23,7 millions d’euros en 2013 (contre 25,5 un an plus tôt).

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine toute l'actualité des marchés, des distributeurs et des fabricants Bricolage, Jardinage et Ameublement.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA