Les Google Glass ne sont pas mortes !

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Véritable flop pour Google, la firme de Mountain View avait arrêté le développement des Google Glass en janvier 2015. Elles reviennent avec pour cible les professionnels, d’après une annonce de X, une filiale de Google, datée du 18 juillet 2017. 

Avec les Google Glass, la supply chain de DHL a gagné 15% d'efficacité.
Avec les Google Glass, la supply chain de DHL a gagné 15% d'efficacité. © X

Le projet stoppé par Google il y a 2 ans et demi n’a pas été enterré. Un "nouveau chapitre s’ouvre pour les Google Glass," a annoncé X, l’une des filiales d’Alphabet la maison-mère de Google, sur son blog le 18 juillet 2017. En juin dernier, Google a déclaré mettre à jour les Google Glass pour la première fois en 2 ans et demi. Jay Kothari, le directeur du projet, a également expliqué que la puissance et l’autonomie des Google Glass avait été améliorée. Le capteur photo passe, lui, à 8 mégapixels. Ces Google Glass nouvelle version ne sont pas destinées au grand public, mais à la cible professionnelle.

En janvier 2015, Google avait stoppé le développement de ses lunettes connectées car elles n’ont pas réussi à séduire le public. L’appareil photo et la caméra, pouvant se déclencher d’un simple clin d’oeil, avait été vivement décrier par le grand public pour des questions de protection de la vie privée. Le design atypique des lunettes n’a pas servi les Google Glass, rendant leur acceptation sociale compliquée.

Un produit qui convient à la logistique

Ces deux dernières années, X a permis à une poignée d’entreprise de tester ses Google Glass sur leurs lignes de production. Boeing, General Electrics ou encore Volkswagen ont expérimenté les Google Glass sur leurs chaînes de fabrication. Le logisticien DHL a également équipé certains de ses employés. Leur travail consiste à scanner des articles et les disposer dans des bacs. Avec la solution Ubimax with Glass, ils reçoivent les instructions en temps réels et une aide visuelle, tout en gardant les mains libres. DHL estime avoir amélioré l’efficacité de la supply chain de 15%. 

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA