Marchés

Les héros qui seront à la fête pour Noël

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Distributeurs et industriels privilégient avant tout les valeurs sûres pour les fêtes de cette fin d'année. Quelques nouveautés parviennent toutefois à susciter l'engouement, comme Gormiti et le très attendu deuxième volet d'Arthur et les Minimoys.

Malgré le climat timoré de cette fin 2009, certaines licences plus récentes promettent de belles ventes pour Noël. Le deuxième volet d'Arthur et les Minimoys, les héros de Luc Besson, sort au cinéma le 2 décembre, avec beaucoup d'animations, dont un partenariat avec La Grande Récré. Gormiti, qui reprend des figurines créées par Giochi Preziosi, est diffusée sur M6 depuis la rentrée et fonctionne bien auprès des écoliers.
Deux films, parmi les événements attendus pour 2010, promettent d'ores et déjà beaucoup en matière de produits dérivés : - La Princesse et la Grenouille, qui sort fin janvier et met en scène la première « Princesse Disney » noire ; - Toy Story 3, attendu pour la fin du mois de juillet. À surveiller aussi, plusieurs personnages devraient monter en puissance l'an prochain, dont : - Ni Hao Kai-Lan, de Nickelodeon ; - Babar qui bénéficiera d'une nouvelle série télévisée ; - Harry Potter qui devrait revenir sur le créneau enfants avec son nouveau licencié, le fabricant de jouets Tomy.
Effet de la crise, les « valeurs refuges » sont privilégiées par la grande distribution, qui préfère remettre à l'honneur les licences ayant déjà fait leurs preuves afin de limiter les risques. Cette prudence devrait profiter en particulier à l'inoxydable Dora l'Exploratrice, mais aussi à Oui-Oui et à Winnie l'Ourson sur le créneau des préscolaires. Chez les garçons, Noël 2009 sera encore sous le signe de Spiderman, Cars, Pokémon et Star Wars. Du côté des filles, Hello Kitty, les Littlest PetShop et les Princesses Disney sont, une fois de plus, annoncés comme les grands vainqueurs.

Pas d'audace, encore pas d'audace et toujours pas d'audace ! Ainsi se résume le cru 2009 en matière de licences. « Inquiets par la crise, les acheteurs de la distribution n'ont pris aucun risque : ils ont privilégié les valeurs sûres et les propriétés bénéficiant d'un fort battage médiatique, explique Nathalie Chouraqui, directrice associée de l'agence de conseil Kazachok. Pourtant, les consommateurs continuent de gâter leurs enfants. » Les fêtes de fin d'année échapperont-elles à cet excès de prudence ? Non, répond Delphine Cosserat, directrice des licences chez NPD Group : « Sur les jeux et les jouets, l'assortiment permanent est annonciateur de la saison de Noël, à quelques exceptions près. »

Le Père Noël ne fera donc pas de folie cette année pour garnir sa hotte : pour les enfants préscolarisés, Dora l'Exploratrice, Oui-Oui, Winnie l'Ourson et Babar se retrouveront à nouveau au pied du sapin. Chez les garçons, les increvables Cars, Spiderman et Pokémon tiendront encore le haut du pavé. « Sans oublier, précise Franck Mathais, porte-parole de La Grande Récré, Star Wars, avantagé par la nouvelle gamme Lego ; Transformers, dont le deuxième opus sort en DVD ; et Power Rangers, qui fonctionne toujours bien à Noël. » Du côté des filles, c'est aussi dans les « vieilles » propriétés qu'on pense faire les meilleures ventes avec, comme en 2008, Hello Kitty, Littlest PetShop et les Princesses Disney. « Hello Kitty continue de monter en puissance avec des gammes très transversales démarrant avec des coffrets de naissance, note Franck Mathais. Les Littlest PetShop commencent aussi à se diversifier, avec des jeux électroniques et de la papeterie. »

Des figurines prennent vie sur le petit écran

Cependant, quelques nouveautés parviennent à se hisser en bonne place dans les linéaires de Noël, à l'instar de Gormiti. Inspirée des figurines du fabricant Giochi Preziosi, cette propriété bénéficie depuis la rentrée d'une série animée diffusée sur M6 et d'une collection Panini. « Cette licence a eu un énorme succès l'an dernier en Italie et au Royaume-Uni », précise Nathalie Chouraqui. De quoi apaiser les craintes des industriels et des distributeurs. Même logique pour l'autre « propriété événement de cette fin d'année » : Arthur et les Minimoys. Le deuxième volet des aventures du héros de Luc Besson sera projeté dès le 2 décembre, afin que les produits dérivés puissent être offerts à Noël. Comme pour le premier opus - qui n'était sorti que mi-décembre -, La Grande Récré s'est associée à l'événement, avec des produits exclusifs, une vitrine 3D et des animations en magasins. Cette licence se retrouve aussi parmi les favoris pour 2010, avec la sortie, en fin d'année du troisième volet au cinéma.

Attendu également pour l'année prochaine, La Princesse et la Grenouille, de Disney, sortira fin janvier et mettra en scène en 2D, pour la première fois, une princesse noire. Pour les garçons, l'année sera placée sur le signe de Toy Story dont le troisième volet sortira au cinéma en juillet. « La saga a démarré en 1996, rappelle Nathalie Chouraqui. Du coup, même si l'offre de produits dérivés reste centrée sur les 3-5 ans, l'audience de la licence s'étend aux 15-25 ans. »

Les bons vieux copains subsistent toujours

Sans oublier Babar - qui bénéficiera d'une nouvelle série animée en télé -, Oui-Oui - en tournée pour faire découvrir le spectacle -, Harry Potter - avec un DVD et son nouveau licencié en jouets, Tomy -, et Ni-Hao Kai Lan - petite soeur de Dora. « Nous avons déjà des réservations sur ce personnage pour Noël 2010 », confie Cédric Bastié, président de l'agence d'animations en magasins Évasion Communication, qui note aussi la montée de Scooby-Doo, des Looney Tunes (deux propriétés de Warner Bros), ainsi que de la tortue Franklin (gérée par TF1 Licences) et de propriété plus « littéraires » comme les héros des éditions Bayard, Sam-Sam et Petit Ours brun. « Sur ce dernier, une vingtaine d'animations en magasins sont déjà prévues pour 2010. » Maman Ours et papa Ours doivent être ravis...

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA