Marchés

Les huîtres ne subiront plus le test de la souris

|

Ostréiculteurs et élus du Bassin d'Arcachon se réjouissent de l'abandon par le ministère de l'Agriculture du test souris, contesté à la suite des multiples interdictions de vente de leurs huîtres depuis 2005. L'abandon du test de la souris au profit du test chimique est "opérationnel sur l'ensemble du territoire national, dès le 1er janvier 2010", indique le ministère de l'Agriculture et de la Pêche. "C'est une énorme nouvelle, je suis ravi car enfin des promesses d'un politique sont tenues, il y a longtemps que toute la profession attendait cela", s'est félicité Olivier Laban, président de la section régionale conchylicole d'Arcachon. Le premier test chimique entrera en application sur le bassin d'Arcachon lors des prochains prélèvements prévus le 18 janvier. Les tests de la souris consistent à injecter des extraits d'huîtres à des souris pour déceler la présence éventuelle de micro-algues toxiques pour l'homme. Si deux souris sur trois mourraient dans les 24 heures, les coquillages étaient interdits à la vente.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine l’essentiel de l’actualité des marchés, des distributeurs et des fournisseurs de produits alimentaires.

Ne plus voir ce message