Les hypermarchés de Casino en pleine forme au premier trimestre

|

La publication du chiffre d’affaires trimestriel de Casino est marquée par une situation toujours tendue au Brésil, mais une accélération de la croissance en France, avec une belle performance des hypermarchés.

Le premier trimestre est très positif pour Casino en France, notamment sur les hypermarchés tant sur le non-al que sur l'alimentaire.
Le premier trimestre est très positif pour Casino en France, notamment sur les hypermarchés tant sur le non-al que sur l'alimentaire.© © David Bilowus/ CAsino

Le chiffre d’affaires du groupe Casino au premier trimestre est en baisse de 11% à 9,7 milliards d’euros. Mais ce recul est pour l’essentiel du aux effets de change, notamment au Brésil. Car dans le détail, la croissance organique est de 1,5%, et de -0,7% en comparable à l'échelle du groupe.

Sur la France, qui représente 45% de l’activité du groupe (l’Asie n’étant plus consolidée depuis la cession de la Thaïlande et la vente prochaine du Vietnam), "il y a un affermissement de tendance, avec une très bonne performance des hypermarchés et de Leader Price" a indiqué le directeur financier du groupe Antoine Giscard d’Estaing lors d’une conférence téléphonique. Dans l’hexagone, la croissance atteint ainsi +2,9% en organique et +1,5% en comparable.

Des hypers en forme

Les hypermarchés, qui sont passés par une phase de repositionnement des prix pendant deux ans, engrangent aujourd’hui le travail accompli. Cette branche est en croissance de 4% en comparable et en organique, avec des ventes non alimentaire très bien orientées, ce qui n’était plus arrivé depuis longtemps. "C’est une vraie inflexion de tendance" a précisé le directeur financier, avec un non-al en hausse de 1,8% en comparable, et un pôle alimentaire qui croît "beaucoup plus vite, à près de 5%". Résultat, les hypers ont gagné 0,2 point de part de marché sur la dernière période Kantar.

Sur la France, le tableau est résolument bien orienté, avec une forte progression de Leader Price, et aussi de la proximité. Les objectifs financiers ont quant à eux été réaffirmés, avec un redressement marqué de la rentabilité.

En Amérique latine, la progression des ventes alimentaires s’est établie à +8,3% en organique "avec une inflexion positive au Brésil". La situation reste toujours tendue sur l’activité électronique et meubles (Viavarejo). Sur le pôle e-commerce, la progression du volume d’affaires est de 4,2% à taux de change constant, avec un très bon trimestre chez Cdiscount (France), mais des performances plus modestes, pour ne pas dire plus, sur le e-commerce en Amérique du sud.

Les chiffres d'affaires dans le détail au T1 (source Casino)

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter