Les hypermarchés moins chers que le hard discount selon Leclerc

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Michel-Edouard Leclerc, qui s’est beaucoup exprimé sur la négociabilité mais peu sur l’urbanisme commercial, a fait réaliser une étude par le Bipe démontrant que les prix dans le hard discount étaient plus élevés que dans les hypermarchés.

L’étude a été menée dans 209 zones de chalandises, en mesurant à la fois la densité commerciale par habitant et le niveau des prix relevés dans la zone par Nielsen. «D’une manière générale, plus le nombre de mètres carrés est important, plus les prix sont tirés vers le bas. Mais ce seul critère ne suffit pas. Les prix sont plus bas lors de la présence d’hypermarchés et plus élevés lorsqu’il s’agit de hard discount, contrairement aux idées reçues», a-t-il déclaré. Il s’oppose donc au seuil des 1000 mètres carrés prévu dans la LME, qui n’aura pas d’effet favorable sur les prix, et préconise l’installation libre d’hypermarchés et de supermarchés, sous les seules contraintes de schémas de développement commerciaux - mais sans possibilité pour les maires de choisir les enseignes – et de concurrence dans les zones de chalandises pour éviter les monopoles.

 

La loi sur l’urbanisme commercial fait actuellement l’objet de vifs échanges entre le gouvernement et les députés, qui craignent l’afflux de nouvelles grandes surfaces en périphérie de leur ville. Michel-Edouard Leclerc a égalent pointé que les groupes intégrés – Carrefour et Casino - en position dominante dans les zones de chalandise pratiquent des prix plus élevés que lorsqu’il s’agit de groupes indépendants. «La forte présence de Leclerc dans une zone est génératrice de prix bas», indique le patron breton, qui ne veut toutefois pas faire de l’étude du Bipe un «plaidoyer pro domo». Michel-Edouard Leclerc a dénoncé l’étude d’Asterop sur les zones de chalandise, «qui ne démontre rien en matière de prix», et dans une moindre mesure celle de l’UFC-Que Choisir, pour l’absence de supermarchés dans la comparaison et le faible nombre de produits comparés.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA