Les hypers et Franprix en souffrance chez Casino

Casino publie un chiffre d’affaires de 8,705 milliards d’euros au troisième trimestre 2011, en hausse de 5,7% à taux de change et périmètre constants, hors essence. Sans surprise, l’international est, de loin, la branche la plus dynamique : +13% suivant ces mêmes périmètres, à 3,968 milliards d’euros. Soit, désormais, 46% des ventes du groupes. En France, les résultats sont plus contrastés : Casino affiche 4,737 milliards d’euros de chiffre d’affaires, en hausse de 1,2%, toujours à périmètre constant et hors essence. Mais, dans le détail, Géant est en recul de 1,2% (1,463 milliard), tandis que Casino Supermarchés affiche une petite progression de 1% (970 millions), et que les supérettes sont stables à 427 millions. CDiscount, couplé à une rubrique « autres » bien obscures, continue quant à lui sur sa percée, avec un bond de 8,5%, à 376 millions d’euros. Le couple Franprix-Leader Price affiche enfin une légère hausse de 1,7%, à 1,044 milliard. Mais, à magasins comparables et hors essence, on s’aperçoit en revanche que Franprix abandonne 3%, tandis que Leader Price est stable « à la hausse » avec son +0,7%. « L’arrêt des ouvertures le dimanche après-midi continue à peser sur les ventes de Franprix », explique le groupe Casino.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter