Les IGP Pays d’Oc sont une locomotive du vin bio en linéaire [chiffres]

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Selon Inter Oc, les vins Pays d'Oc IGP affirment leur leadership sur le segment des vins bios. Ils s'arrogent près d'un quart de ce marché et participent à sa bonne santé en grande distribution. Voici les principaux chiffres des vins Pays d'Oc bio.  

Le marché du vin bio est vigoureux en GMS.
Le marché du vin bio est vigoureux en GMS.© DR

Le marché des vins bio enregistre, en grande distribution, une croissance à deux chiffres, de +13,4 % en 2016 versus 2015. Dans ce contexte dynamique, "les vins Pays d’Oc IGP affirment leur leadership sur ce segment, en volume (24%) et en valeur (21,5 %), expliquant à eux seuls 35% de la hausse du marché", souligne Inter Oc, l'interprofession des acteurs des vins Pays d'Oc IGP.

Une bouteille de vin bio sur 4 vendue sur les linéaires de la grande distribution française est une IGP Pays d’Oc. Selon les derniers chiffres du panéliste IRI, la première IGP de France en conventionnel a réalisé un chiffre d’affaires de 18,7 millions d'euros, en progression de 21,5% (+ 3,5 millions €) en valeur par rapport à 2015, avec ses vins bios. En volume, ce label a enregistré sur ce segment une hausse de + 21,1 % sur un an, avec plus de 780 500 cols vendus par rapport à 2015.

Devant l’AOP Bordeaux

Chose étonnante : alors que la composition des ventes de vins bio sur les linéaires reste majoritairement représentée par les AOP (59,7%) aux côtés des IGP (39,6%) et très sporadiquement des vins étrangers (0,6%) et des vins sans IG (0,1%), l’IGP Pays d’Oc arrive sur ce segment devant les principales appellations françaises (Bordeaux, Rhône, Provence, Languedoc-Roussillon, etc.). En effet, plus de 4,48 millions de cols ont ainsi été vendus sur la dernière campagne.

Ce volume représente 24% de parts de marché, ce qui est mieux que l’AOP Bordeaux qui arrive en deuxième position de ce classement, avec 17,7% en volume (18% en valeur).

Le merlot, cépage plébiscité

88% des vins bio IGP Pays d’Oc vendus en GD sont des vins de cépages, à un prix moyen de 4,21 €/col, le reste étant des assemblages (12%). Le merlot arrive en tête dans le panel des ventes (21,2%), talonné par le Chardonnay qui avec 13,6% de PDM, enregistre une hausse de 33,2% en 2016. "Cette performance devrait se poursuivre, le label Pays d’Oc IGP concentrant à présent 50% de la production bio régionale, soit 500 000 hectolitres sur un vignoble de 27 736 hectares (24 127 hectares certifiés et 3 609 hectares en conversion) en Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées", conclut Inter Oc. Ce dernier chiffre place la nouvelle région Occitanie comme premier vignoble bio français en superficie.

Les IGP d’Oc sur le marché du vin bio  :

  • 24% de PDM volume
  • 4,5 millions de cols : les ventes en volume
  • +21,1% : la croissance des ventes en volume, soit plus de 780 500 cols vendus par rapport à 2015 ou 35% de la hausse du marché du bio
  • 21,5% de PDM en valeur
  • 18,7 millions €  : les ventes en valeur et évolution
  • +21% : la progression de CA, soit 3,5 millions € de ventes additionnelles

Source : IRI Worldwide, tous circuits hors hard discount.

 

 

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA