Les indépendants fédèrent leur formation

|

Ressources humaines - En s'unissant pour créer la Formacem, les groupements d'indépendants de l'électroménager et du multimédia s'offrent un outil de formation de proximité.

Jour de trêve. Concurrents au quotidien, les adhérents Gitem, Pulsat et autres Expert feront prochainement salle commune pour leurs journées de formation. Créée il y a un an, la Formacem, association de formation des artisans et commerçants de l'électrodomestique et du multimédia, ouvre à ces professionnels un catalogue large de 180 formations. Première session prévue le 1er février 2005. Ces groupements et leurs salariés auront ainsi accès à une offre de formation qualitative, variée (technique, vente ou management) et à proximité de leurs points de vente. La Formacem sous-traitera effectivement la gestion des stages à des centres de formations répartis dans 38 villes (centres de formation privés ou pôles formation des industriels du secteur, Thomson, Sony, Philips...).

Un choix plus large

 

Bien sûr, des systèmes de formation préexistaient au sein des groupements. Gitem et Pro & Cie avaient notamment fondé Formalliances. Cependant, sa taille était réduite aux adhérents de deux enseignes, et non des cinq réunies aujourd'hui au sein de l'Union des groupements d'électroménager (Ugem). Tandis que son financement dépendait de fonds sociaux européens qui arrivent à échéance fin 2004, entraînant du même coup sa fin. « Nous perdons un outil de formation presque intégré, par la taille de sa structure, regrette un employé du Gitem. Dans la nouvelle structure, ce sera aux animateurs de réseau de pousser les adhérents à se former et nous risquons de voir le taux de formation baisser. Cependant, il est vrai que le choix de formations s'est élargi. » Le catalogue Formacem compte un choix trois fois plus important que celui de Formalliances. Outre ces améliorations, le système profitera surtout à ceux qui n'appartenaient pas à Formalliances, comme Expert. « Dans ce projet, les groupements font le choix de regrouper leurs forces, se félicite Christian Couvreur, président de l'enseigne et de l'Ugem. Désormais, face à la structure de formation des enseignes spécialisées (Darty, Boulanger), nous avons la nôtre, celle des groupements. »

Pour répondre aux attentes de chacun, les formations seront dispensées sous différentes formes. Il y aura des formations en salle, mais aussi des formations à distance (e-learning) pour les enseignes qui ont investi dans le matériel nécessaire. D'autre part, pour certains modules, la Formacem proposera en partenariat, avec le Centre de formation des apprentis du secteur Ducretet (CFA), des formations ouvertes à distance (Foad), qui, sur cinq jours sont composées de trois jours de e-learning et de deux jours de formation groupée en salle.

Enfin, et parce qu'on ne peut pas tout partager, des formations spécifiques à chaque enseigne sont proposées. Notamment sur les questions de stratégie commerciale : « Maîtriser l'offre de crédit et gérer les demandes de remises », « Vendre plus et mieux les garanties cinq ans »... Mais ces formations perdent une partie des avantages de Formacem, puisqu'elles doivent être centralisées pour être rentables, et seules six villes pourront les accueillir.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1887

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous