Marchés

Les industriels restent malgré tout au rendez-vous de l'innovation

|

Ce qu'il faut retenir

  • La contribution de l’innovation à la croissance des PGC s’est maintenue à un bon niveau, légèrement inférieur à l’an dernier mais supérieur aux années 2011,2 012,2013 (2,6%).
  • Quatre rayonsse révèlent plus innovants quela moyenne avecune palme pour les surgelés sucrés. En queue de peloton, les alcools.
  • Le DPH s’offre une place de choix dans le classement des meilleurs lancements avec 6 produits dans ce Top 10, dont Dash 2 en 1 en pole position. À noter la deuxième place de Coca-Cola Life qui, sans réitérer le succès de Coca-Cola Zero, a généré 11,4 M € sur ses six premiers mois de lancement.

 

Données en cumul annuel mobile arrêté au 27 décembre 2015 Source : Nielsen

 

«Il y a globalement une tendance à consommer moins mais mieux, qui influe sur la dynamique des différents rayons. Le frais non laitier, porté notamment par le traiteur, continue ainsi d’avoir le vent en poupe, et contribue à hauteur de plus de 40% à la croissance en valeur, et ce avec une influence quasi nulle de la promo. Les marchés de la crémerie pèsent sur la faible croissance des volumes. Le lait ou les yaourts, en particulier, sont touchés. De même, certaines catégories sucrées semblent moins profiter de la croissance en volume que les dernières années. Enfin, les Français semblent un peu délaisser les catégories qui participent au fait-maison pour privilégier les catégories de praticité comme le snacking.»
Loïc Danel Compte clé chez Nielsen France

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter