Food delivery : les investissements d’Alibaba portent leurs fruits au T3 2018

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Alibaba annonce au troisième trimestre 2018 un chiffre d’affaires de 17 milliards de dollars, notamment boosté par sa nouvelle branche dédiée aux services locaux, créée en octobre 2018 à partir de la fusion des deux spécialistes de ce marché, Koubei et Ele.me.

Food delivery : les investissements d’Alibaba portent leurs fruits au T3 2018.
Food delivery : les investissements d’Alibaba portent leurs fruits au T3 2018.© Alibaba

Pour son troisième trimestre 2018 décalé, qui s’est achevé fin décembre, l’e-commerçant chinois Alibaba enregistre des bénéfices plus élevés qu’attendu, en hausse de 33% à 30,96 milliards de yuans (soit 4,5 milliards de dollars). Mais il annonce la plus faible hausse de son chiffre d’affaires depuis 2016. Il s’établit à 17 milliards de dollars, soit une hausse de 41% sur un an, contre une hausse de 56% un an plus tôt. Alibaba souffre de la faible croissance économique chinoise, qui n’était en 2018 que de 6,6%, soit sa plus petite hausse depuis 1990. La guerre économique à laquelle s’adonnent la Chine et les Etats-Unis pèse également sur Alibaba, même si la majorité de ses ventes sont encore réalisées en Chine.

Les efforts entrepris par le groupe pour trouver des relais de croissance commencent à porter leurs fruits : le géant est porté par sa nouvelle branche dédiée aux services locaux, qu’il a créée en octobre 2018 en fusionnant les deux spécialiste de la livraison de repas à domicile, Ele.me et Koubei. Alibaba a levé 3 milliards de dollars fin août 2018 pour alimenter cette nouvelle division. Ce business est en croissance de 73%, à 193 millions de dollars. 

Une profitabilité en berne

L’activité cloud d’Alibaba participe également à la hausse du chiffre d’affaires de la société, avec une progression de 84%, à 962 millions de dollars. Alibaba affirme qu’il engrange à date plus de la moitié des parts du marché chinois du cloud. 

Ces investissements pour trouver de nouveaux relais de croissance pèsent sur la profitabilité du groupe, dont les coûts de production et de distribution sont passés de 42 à 52% du chiffre d’affaires entre le troisième trimestre 2017 et le troisième trimestre 2018. 

Conquérir la Chine rurale

La croissance du chiffre d’affaires d’Alibaba est tirée par son core business e-commerce. Le chiffre d’affaires de son activité retail progresse de 35% sur un an en Chine à près de 11,8 milliards de dollars et de 23% à 849 millions de dollars à l'international. La branche commerce du groupe devrait dans les prochains mois voir progresser sa croissance, boostée par son nouveau moteur de recherche et de recommandation de produits, plus efficace, qui a été lancé mi-2018.  

Conquérir de nouveaux clients e-commerce venus de la Chine rurale était l’un des objectifs clefs d’Alibaba en 2018. Objectif pour lequel le groupe a investi 712 millions de dollars en avril 2018, à raison visiblement, car la société a engrangé sur le troisième trimestre 2018 33 millions de nouveaux utilisateurs actifs sur mobile, venus principalement de petites et moyennes agglomérations chinoises. Ils sont désormais 699 millions.

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA