Les jardineries artificiellement dopées par la TVA en 2014

La hausse de la TVA appliquée aux produits de jardin est venue masquer la légère baisse d’activité des jardineries, dont le chiffre d’affaires global a baissé de 0,1%  en 2014.

Le marché de la jardinerie a baissé de 0,1% en valeur en 2014
Le marché de la jardinerie a baissé de 0,1% en valeur en 2014© lamio - Fotolia

La reprise ''n’a pas été au rendez-vous pour les jardineries en 2014''. C’est avec ce commentaire que la Fédération nationale des métiers de la jardinerie (FNMJ) a tiré le bilan de l’année écoulée. Pourtant, les ventes globales du secteur ont gagné 1,5%. Les professionnels seraient-ils d’éternels insatisfaits ? Ethbien pas vraiment. Car cette progression TTC est artificielle, dopée par la hausse de la TVA.

Dans le détail, les magasins ont dû faire passer la TVA de 7 à 10% pour les végétaux, et de 7 à 20% pour les animaux de compagnie, ce qui a pu se traduire par une hausse des prix dont les points de vente n’ont pas profité. Si l’on exclut cette fameuse taxe collectée et reversée par les magasins, l’activité des jardineries a été quasiment stable, avec un léger recul de 0,1% en 2014 (sans indication du chiffre d’affaires réalisé).

La décoration et l’alimentation sont les seuls vecteurs de croissance

''Dans le détail, les ventes marché du jardin baissent de 0,5%. Les végétaux, cœur de métier des jardineries, représentent 53% des ventes du marché du jardin, le reste étant des produits manufacturés liés au jardin. L’animalerie est à -0,7%'', souligne la FNMJ. ''Seul le segment maison (décoration intérieure, produits de Noël, alimentation, etc.) est en croissance de 3,5%, notamment grâce à un très bon mois de novembre''. Le cocktail composé de la hausse de la TVA, d’une météo éloignée des normales saisonnières et d’une baisse de la consommation des ménages n’a pas permis de faire des miracles.

Evolution des ventes du secteur

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine toute l'actualité des marchés, des distributeurs et des fabricants Bricolage, Jardinage et Ameublement.

Ne plus voir ce message