Les jus de fruits bio menacés à leur tour de fortes hausses

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Après les matières premières utilisées par les producteurs de jus de fruits conventionnels, ce sont celles utilisées pour les jus de fruits bio qui subissent des hausses brutales, annonce Unijus. Orange, pomme, fruits exotiques bio ...  les principaux jus de fruits sont concernés.

Le prix du pur jus de pomme bio a augmenté de 35% entre les récoltes de 2014 et de 2015. Un coup dur pour les fabricants.
Le prix du pur jus de pomme bio a augmenté de 35% entre les récoltes de 2014 et de 2015. Un coup dur pour les fabricants.© jillchen- Fotolia.com

Les jus de fruits bio sont à leur tour touchés par la hausse du dollar par rapport à l’euro  et les aléas climatiques, annonce Unijus, l’union des producteurs de jus de fruits. Ils subissent de nouvelles hausses des cours, alors qu’en France, les jus de fruits biologiques sont un relais de croissance important. En effet, ils ont gagné 63% en volume en 5 ans. A noter que les fruits mis en œuvre dans une bouteille représentent entre 60 et 80% des coûts de production des jus de fruits.

Des hausses vertigineuses

Depuis janvier 2015, les prix des matières premières bio, déjà environ quatre fois supérieurs à du conventionnel, ont fortement bondi. Voici quelques exemples :

  • Pur jus d’ananas  : + 50%
  • Purée de banane  : +40%
  • Purée de mangue  : +25%
  • Jus d’orange concentré : +15%
  • Jus de pomme concentré : +15%
  • Pur jus de pomme : +35%

... qui sont les conséquences de plusieurs  facteurs négatifs

- Effet dollar : l’euro qui s’échangeait autour de 1,30 USD en 2014, ne vaut plus que 1,13 USD moins d’un an plus tard. Cette baisse de la monnaie européenne a renchéri de l’ordre de 20% le prix des fruits bio en provenance d’Amérique du Sud, d’Afrique, d’Amérique Centrale ou d’Asie.

- Raréfaction des fruits : sécheresse en équateur, inondations en Amérique Centrale, progression de maladies du verger en Amérique du Nord... autant de facteurs qui ont contribué à diminuer la qualité et la quantité des fruits bio disponibles en 2015. En 2016, la récolte d’oranges bio espagnoles ainsi que celle de pommes bio en Allemagne devraient connaitre un recul de l’ordre de 20%.

- Politiques agricoles : les primes à l’arrachage des vergers européens limitent les disponibilités en fruits bio.

- Débouchés et marchés concurrents : les autres utilisations, en fruit de bouche par exemple, ou les nouveaux marchés des pays émergeants, en particulier les BRIC (Brésil, Russie, Inde et Chine) entrainent une tension supplémentaire surles prix.

Les jus de fruits bio ? Plus de 6% du marché

Les ventes de jus de fruits biologiques ont bondi de 63% en volume en 5 ans, selon Unijus. De ce fait, leur part de marché est passée dans la grande distribution de 2,70% en 2010 à 6,13% en 2014. Sur seulement 1 an, entre 2013 et 2014, les ventes du segment biologique ont progressé de près de 10%.

Parmi les différentes catégories de jus de fruits proposées en bio, ce sont les ventes de purs jus de fruits bio qui ont le plus progressé en volume (+15,1% en 2014 vs 2013). Il s'agit en général de références équitables qui sont également issues de l’agriculture biologique. Les nectars enregistrent une belle progression (+13,4%) tandis que les jus bio à base de concentré reculent (- 49,6%).

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine l’actualité des marchés, des distributeurs et des fournisseurs de produits bio et responsables, alimentaires et non alimentaires.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA