Les leçons du célèbre cuisinier Jamie Oliver aux distributeurs

|

Le cuisinier engagé et ultra médiatisé, Jamie Oliver, s’est exprimé devant un parterre de distributeurs venus du monde entier, à l’occasion du Congrès BrandLoyalty, qui se déroule à Toronto. Il est revenu sur ses nombreux partenariats avec la grande distribution afin d'impulser des initiatives valorisant une alimentation saine et équilibrée, et a eu à cœur de délivrer quelques conseils bien sentis aux enseignes. Le récit de son intervention.

Jamie Oliver a livré aux distributeurs à l'occasion du congrès Brandloyalty, l'importance de leur rôle pour orinter les consommateurs vers des produits frais et bruts.
Jamie Oliver a livré aux distributeurs à l'occasion du congrès Brandloyalty, l'importance de leur rôle pour orinter les consommateurs vers des produits frais et bruts.

Une ovation à la hauteur de l’homme. Un accueil tout particulier a été réservé pour l’arrivée de Jamie Oliver, hier, à l’occasion du congrès de Brandloyalty qui se tient à Toronto, au Canada. Ce cuisinier ultra engagé, qui a vendu pas moins de 36 millions de livres à travers le monde, a vanté le lieu crucial des distributeurs pour aiguiller les consommateurs vers une alimentation plus saine, « Aujourd’hui, on compte dans le monde 40 millions d’enfants obèses, insuffler une nouvelle alimentation avec des produits frais et non transformés est urgent », assène le chef britannique.

« Des activateurs du changement »

Loin de bouder les retailers, Jamie Oliver a souligné leur évolution, qui va selon lui dans le bon sens: « On voit émerger de plus en plus de produits issus du commerce équitable, une offre bio variée, des produits frais mis en avant… C’est important, les distributeurs sont des activateurs du changement dans les sociétés » assure-t-il. Des efforts louables, mais pas suffisants. Lui se bat pour développer des programmes qui visent à améliorer la santé des enfants grâce à une meilleure alimentation : « C’est un enjeu qui devrait être intégrer dans les valeurs et les politiques de vos entreprises », suggère-t-il aux distributeurs.

Du jardinage organisé avec le distributeur Woolworths

Pour servir ce but, qui est notamment relayé via sa fondation « food revolution », Jamie Oliver a déjà travaillé étroitement avec plusieurs enseignes. Avec Woolworths, en Australie, il a notamment mis en place un programme pour favoriser le jardinage en famille. Pour cela, des représentants de l’enseigne et le cuisinier sont partis dans plusieurs écoles. Dans le cadre d’une opération baptisée « Jamie’s garden », les bambins ont été sensibilisés sur le cycle des produits frais : comment les faire pousser, les cueillir et les préparer… Une initiative abondamment relayée sur les réseaux sociaux, où l’homme excelle:

Le cuisinier a également signé avec Woolworths sur une gamme de produits où il a collaboré à l’élaboration des recettes. Voici un exemple de produits signé par le cordon bleu :

Autre initiative, le distributeur australien a également lancé une campagne qui vise à offrir un fruit -gratuitement- aux enfants pour le goûter (voir la photo principale ci-dessus). Une opération pertinente pour séduire la cible familiale chère aux grandes surfaces. 

Assurer la transmission de savoir-faire culinaires

Plus récemment, Jamie Oliver a en outre prêté son image à Sobeys, enseigne numéro deux dans l’alimentaire au Canada après Loblaws qui mise à fond sur les produits frais. Le chef a ici animé des cours de cuisine avec des enfants, « La transmission de l’art culinaire se perd. C’est donc aux distributeurs d’avoir ce rôle », avance Jamie Oliver.

Multiplier les recettes et cours en magasins

Il préconise pour cela plus de fiches recettes et de magazines présents dans le point de vente afin de proposer des réalisations simples et variés avec des produits bruts et frais. « Aujourd’hui, c’est aux distributeurs et aux parents d’agir pour faire changer de façon active notre rapport à la nourriture », estime Jamie Oliver. Message entendu.

Exemple d’exposition de produits signés Jamie Oliver, ici dans une grande surface canadienne :

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine les actualités du marketing et de la communication online et offline des marques et des distributeurs.

Ne plus voir ce message