Les leds cherchent le bon prix au rayon des ampoules

|

Toujours en croissance, les leds sont tirailléesentre la démocratisation par le prix et la volontéde monter enfin en gamme.

EDF doit répondre à des obligations en matière d’incitation aux économies d’énergie. L’entreprise s’est donc alliée avec Philips Éclairage, et finance une partie du prix de ce pack d’ampoules à leds, qui sera vendu sous les 10 €.
EDF doit répondre à des obligations en matière d’incitation aux économies d’énergie. L’entreprise s’est donc alliée avec Philips Éclairage, et finance une partie du prix de ce pack d’ampoules à leds, qui sera vendu sous les 10 €.© DR

La poussée des leds entamée il y a plusieurs années, bien aidée par l’arrêt progressif des ampoules à incandescence, se poursuit. La catégorie a même dépassé le seuil symbolique de 10% des ventes, passant de 9,1% à 12,6% en un an seulement. Ces chiffres restent encore bien loin de ceux des lampes fluo­compactes et halogènes (ces dernières semblant sur la sellette), mais l’élan incontestable pour les leds se double de nouvelles interrogations.

Car avec un marché qui devient plus mature, les stratégies divergent. Faut-il continuer la guerre des prix pour asseoir la démocratisation des leds, ou est-il temps de monter en gamme, et donc en prix « Nous ne souhaitons pas que le marché des leds finisse comme celui des piles, c’est-à-dire un produit banalisé, indique Stéphane Pinquier, en charge des comptes clés chez Panasonic Éclairage France. Les principaux fabricants se battent sur le prix, mais nous voulons mettre en avant le premium. »

Bataille entre technologies

D’ailleurs, en magasins, le prix moyen d’une ampoule à leds a très légèrement augmenté en un an, passant de 10,65 à 11,09 €. Plusieurs enseignes ont décidé d’investir dans des marques plutôt haut de gamme, aux meilleu­res performances, ce qui tire les prix vers le haut. Mais depuis début avril, Philips est venu frapper un grand coup. En partenariat avec EDF Bleu ciel (qui affiche son logo sur les emballages et prend une partie du prix de vente à sa charge), le fabricant commer­cialise des packs de 2 ampoules à leds à moins de 10 €. 

Et le marché se cherche encore, avec, sur les sites d’e-commerce comme Cdiscount ou Amazon, de nombreuses leds sans marque aux prix écrasés. Cette obsession de l’accessibilité est au centre de la réflexion de Verbatim (groupe Mitsubishi), qui lance en grande distribution une nouvelle gamme de leds au look d’ampoules traditionnelles, avec une garantie de vingt mille heures de fonctionnement. « Nos produits sont design, avec un prix moyen inférieur à 10 € pour le grand public, qui chatouille le marché des fluocompactes, en concurrence frontale », affirme Christophe Renaud, responsable national retail chez Verbatim Lighting. La concurrence n’est d’ailleurs pas un vain mot, comme en témoi­gnent l’arrivée et la sortie de nouveaux acteurs à un rythme régulier.

Les tendances

  • Des looks de plus en plus design et similaires aux ampoules classiques.
  • Une uniformisation des packagings et des informations réglementaires.
  • Une poussée des modèles premium et haut de gamme.

La technologie plutôt en GSB

Part de marché en valeur, en%, par circuit de distribution, en 2013, et évolution, en points, versus 2012 Source : GfK

Produit technique par excellence, au vu de la multitude de technologies, ampoules et spots sont très bien représentés en GSb. Pour le renouvellement, plus classique, les GSa prédominent.

En chiffres

452,2 M €

Le chiffre d’affaires de l’éclairage en 2013+ 5,5 % vs 2012

Source : GfK

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° HSNA2014

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Recevez chaque semaine toute l'actualité des marchés, des distributeurs et des fabricants Bricolage, Jardinage et Ameublement.

Ne plus voir ce message